Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Le projet Zelnik-Hearn-Delormas retenu pour la Gaîté Lyrique

10 Décembre 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Politiques culturelles

 
C’est le projet de Patrick Zelnik, Steven Hearn et Jérôme Delormas, qui a été retenu par le maire de Paris Bertrand Delanoë pour le réaménagement du théâtre de la Gaîté Lyrique, rue Papin dans le 3e arrondissement. Edifié en 1862 et dirigé par Jacques Offenbach (qui y créa La Belle Hélène, La Vie Parisienne, La Périchole), le lieu était fermé depuis 1989, hormis le fiasco du parc d’attraction La Planète Magique (15 jours d’ouverture en 1990 !). Il doit devenir à l'horizon 2010 un centre futuriste dédié à la création, aux arts numériques et aux musiques actuelles, avec des salles d’exposition, une salle de spectacle, des espaces de résidence, des studios image et son, des ateliers de répétitions, une médiathèque et un théâtre des médias.

« Destiné à favoriser la confrontation des formes artistiques émergentes et à s’adresser à un large public, le projet de l’équipe Zelnik-Hearn-Delormas répond parfaitement au cahier des charges exigeant de la Ville », souligne la mairie. « L’objectif est de promouvoir les expressions artistiques indépendantes, de faire le lien entre création et pratiques sociales. Ils proposent de programmer chaque année de nombreuses résidences d’artistes, 3 grandes expositions, plus de 70 spectacles pluridisciplinaires, 80 concerts, un grand festival annuel d’arts numériques et sonores, des conférences… ».

Bertrand Delanoë et son adjoint à la culture Christophe Girard proposeront le dossier des candidats au Conseil de Paris les 17 et 18 décembre, afin de leur attribuer officiellement la délégation de service public. La ville a investi 61 millions d'euros et la région Ile de France 10 millions dans la rénovation du lieu, dont le chantier démarré en septembre dernier doit s'achever en décembre 2009. La future Gaîté Lyrique, dont Jérôme Delormas assurera la fonction de directeur général, devrait fonctionner avec un budget annuel de 9 millions d'euros dont 5,2 millions apportés par la Mairie de Paris.
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article