Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

Financement de la Philharmonie : 13 organisations réagissent

13 Janvier 2015 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Politiques culturelles

A la veille de l’inauguration de la Philharmonie à Paris, 13 organisations (fédérations, syndicats, réseaux) du secteur des musiques actuelles s’interrogent sur le budget alloué au projet. Dans un communiqué, la Fedelima, la Fneijma, la FAMDT, Zone Franche, le SMA, Avant-Mardi, AprèsMai, Fraca-Ma, Gral, Polca, Raoul, Rezo Parleur et le RIF interpellent la ministre de la Culture sur le déséquilibre de ce budget (9.8 millions d’euros pour une seule salle dédiée au classique) face au 9 millions prévus pour les lieux de musiques actuelles sur l’ensemble du territoire national.

« Reconnu » officiellement en 1998 par une commission nationale ad hoc, le secteur des musiques dites « actuelles » n’en finit plus d’appeler de ses vœux un rééquilibrage des soutiens publics afin de donner des moyens décents à toutes les initiatives qui répondent à l’inextinguible désir de musique des populations », déplorent les signataires.

Quant aux coûts des travaux, n’en parlons pas… Initialement fixé à 150 millions d’euros, l’investissement avoisinera les 400 millions. « Nous, porteurs des émergences esthétiqus successives, mais attachés à notre patrimoine, sommes convaincus que les musiques classiques n’ont pas besoin de cela. Elles doivent s’immerger dans les médias de nos contemporains, (re)devenir populaires, être un objet de transmission de pair à pair dans le respect des cultures et des curiosités… tout sauf être sanctuarisées dans un projet parisien pharaonique», considèrent les 13 organisations.

Elles voient dans ces choix budgétaires « un camouflet terrible, une injure aux efforts de pédagogie et de concertation déployés depuis des décennies pour convaincre de la nécessité de donner aux pratiques actuelles de la musique la place qu’elles méritent dans l’effort national ».

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article