Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Christine Albanel nommée ministre de la Culture

25 Mai 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Politiques culturelles

Newsletter n° 23 - Vendredi 25 mai 2007
C’est Christine Albanel, 51 ans, qui succède à Renaud Donnedieu de Vabres au ministère de la Culture. Fonction qu’elle cumule avec celle de porte-parole du gouvernement. Ancienne « plume » de Jacques Chirac dont elle fut la collaboratrice pendant plusieurs années, elle présidait l’Etablissement public du musée et du domaine de Versailles depuis 2003. Dès sa nomination, le 18 mai, Christine Albanel a indiqué qu’elle allait « s’engager pour les créateurs et la création sous toutes ses formes ». La nouvelle ministre aura à appliquer la politique annoncée par Nicolas Sarkozy pendant sa campagne, marquée par une sensibilité clairement affichée aux problèmes de l’industrie musicale, tout en reprenant plusieurs dossiers « chauds » sur lesquels elle sera attendue : problématiques du numérique (loi Dadvsi, droits, piratage), intermittents, conflit NMPP, financement de l’audiovisuel public…).
 
Les priorités
Défense des droits des auteurs, transmission du patrimoine et éducation artistique, mise en place des nouvelles technologies, sont les principales priorités de Christine Albanel, telles qu’elle les a exprimées mercredi dans l’émission « Les 4 vérités » sur France 2. Pour la nouvelle locataire de la rue de Valois, « c’est le ministère de la création, avec notamment la défense des auteurs, qui est extrêmement importante ». Et de poursuivre : « c’est aussi tout ce qui est du côté de la transmission, ce qui veut dire le patrimoine, que l’on doit faire vivre et moderniser, l’éducation artistique, l’apprentissage de la lecture, de la presse, de l’image ». Troisième priorité : « tout ce qui est nouvelles technologies, qui sont en train de tout bouleverser et qui nous obligent à rester très réactifs ».
Sur la question du piratage sur Internet., elle souligne « la nécessité de défendre les droits des créateurs ». Elle souhaite accentuer l’action du côté de l’offre légale, sans oublier la pédagogie à l’adresse des jeunes, et « responsabiliser les fournisseurs d’accès ». La ministre prévoit de rencontrer les différentes parties concernées. Enfin, à propos de l’indemnisation des intermittents du spectacle, la ministre estime que « beaucoup a été fait » ces trois dernières années. « Il faut un peu laisser vivre et voir comment ça fonctionne » a-t-elle déclaré en se référant aux accords entrés en vigueur le 1er avril.
 
Le parcours de Christine Albanel : Née à Toulouse, agrégée de lettres modernes, elle a été chargée de presse à la Présidence de la République (1979-81), chargée de mission auprès du directeur de l’information et de la communication à la Mairie de Paris (1982-86), chargée de mission au cabinet du Premier ministre Jacques Chirac (1986-88), directrice adjointe de son cabinet à la Maire de Paris (1988-95), conseillère technique puis conseillère pour l’éducation et la culture auprès de la Présidence (1995-2000). Parallèlement conseillère régionale (RPR puis UMP) d’Ile-de-France de 1986 à 1992 et de 1998 à 2004, elle est membre du Conseil d’Etat depuis 2000 et membre du Conseil d’analyse de la société depuis 2004, Christine Albanel est aussi auteure. On lui doit trois pièces de théâtre jouées dans les années 80 et un roman (« Une mère insensée » chez Flammarion) en 1994.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article