Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

En bref…

4 Juin 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre

Newsletter n° 24 - Vendredi 4 juin 2007

▪ Le premier sommet du droit d’auteur organisé par la Cisac à l’hôtel Sheraton de Bruxelles les 30 et 31 mai a rassemblé 582 participants : délégués de 263 compagnies de 53 pays, personnalités des milieux artistique, politique et industriel, ainsi que 76 intervenants, figures majeures de l'économie culturelle. Compte-rendu dans la prochaine newsletter.
 
▪ Jean-François Hébert, 51 ans, précédemment président de la Cité des sciences de la Villette, a été nommé directeur du cabinet de la ministre de la Culture Christine Albanel. Enarque et conseiller-maître à la Cour des comptes, il avait été conseiller de François Léotard au ministère de la Culture (1986-88). Il sera secondé par Christophe Tardieu, qui était secrétaire général au château de Versailles.
 
Universal Music se met aux cadeaux Bonux. « Tout nouveau modèle économique est bon et on se doit de l’essayer à partir du moment où il respecte la volonté de l’artiste et du producteur, et où tout le monde est d’accord sur le prix » explique Pascal Nègre, dans une interview accordée au quotidien gratuit 20 minutes (du 23 mai). « Je vais vous donner un exemple. Nous avons signé un accord avec Bonux. Le prochain cadeau Bonux, ce sera une carte à gratter avec laquelle on pourra télécharger quotidiennement soit une sonnerie, soit un titre ».
 
▪ La société de droits d’auteur camerounaise Cameroon Music Corporation (CMC) a signé le 22 mai un accord de réciprocité avec la SGAE espagnole, ainsi qu’une convention en vue de la formation de son personnel par le biais de stages en Espagne. Pour Jean-Claude Laurent, directeur général de la CMC, il est « intéressant de se frotter à l’expérience espagnole. On cite souvent la Sacem en exemple, mais les Espagnols, c’est top ! ». CMC et SGAE envisagent en outre de produire ensemble des artistes des deux pays.
 
▪ 500 millions d’euros, c’est ce que devrait représenter le marché de la VOD en France d’ici 2012 selon une étude du cabinet Olivier Wyman publiée le 29 mai. Soit neuf fois plus que ce qu’il devrait peser en 2007 (59 M€) et plus du double du marché actuel de la location de DVD. Une perspective qui « condamne les acteurs de la location et de l’édition de DVD à réviser leurs plans de développement ».
 
▪ La petite phrase de la semaine : « Si pour réussir l’omelette de l’industrie du futur, il faut casser quelques œufs de la création, tant pis ! » (Denis Olivennes, Pdg de la Fnac, lors du colloque « Quelle régulation en réponse à la gratuité sur Internet ? » le 29 mai).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article