Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Le Snep s’inquiète et souhaite un soutien du prochain gouvernement

23 Mai 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Economie & marché

Newsletter n° 20 – Jeudi 3 mai 2007
Le syndicat de l’édition phonographique attribue ces mauvais chiffres à la réduction des linéaires dans les magasins, aux réseaux P2P dont « la France est le champion mondial », au peu de nouveautés sorties ce trimestre et à des retours importants. « On a un peu chargé la mule en fin d’année » convient Christophe Lameignère (Sony BMG), président du syndicat. Le marché français aura ainsi perdu, concernant les ventes physiques, 47 % de sa valeur en quatre ans. Et les revenus du numérique sont, on le voit, encore loin de compenser cette baisse. Le Snep – dont les prévisions les plus optimistes tablent sur un recul du marché de 8 % pour l’année 2007 – ne cache pas ses inquiétudes. « Il y aura des coupes sombres dans le financement de la création et encore des licenciements cette année » prévient Hervé Rony, directeur du syndicat. Selon plusieurs sources, une nouvelle vague de suppressions de postes devrait avoir lieu en septembre. « On atteint la masse critique » souligne Christophe Lameignère, en rappelant que la filière musicale a perdu en trois ans 30 000 emplois sur un total estimé à 100 000. La comparaison avec les autres marchés a aussi de quoi inquiéter. Si les ventes de disques sont en chute de – 15 à – 20 % aux Etats-Unis sur le trimestre selon des estimations de l’IFPI, le recul n’est que 4 % au Royaume-Uni et de 1 % en Allemagne, tandis que le marché japonais réalise 1% de mieux. « On avait des poignées d’amour, mais aujourd’hui on risque l’anorexie » s’alarme Hervé Rony. Considérant qu’il y a urgence, les majors - jusque là réticentes à l’idée d’une aide publique au secteur, appellent l’Etat à la rescousse. A quelques jours du second tour, le Snep veut sensibiliser les candidats à l’élection présidentielle sur la situation et sur la nécessité de moyens financiers pour relancer le secteur : « Il faut mettre en place avec le prochain gouvernement des soutiens à la production musicale ».

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article