Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Records, succès et priorités pour l’export

22 Janvier 2009 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #International


La vitalité de la musique française à l’international n’a jamais été aussi forte. Comme en témoignent les chiffres communiqués par le Bureau Export à l’occasion du Midem : sur l’année 2007/2008, l’export aura représenté 36 % des ventes du marché français, un record historique ! Les ventes hors de l’Hexagone se montent en volume à 47 millions d’unités, dont 26 millions de supports physiques et 21 millions de ventes digitales. Elles ont généré un chiffre d’affaires de 149.8 M€ tandis que les perceptions Sacem s’élevaient dans la même période à 71.1 M€. L’Europe concentre 51 % des ventes à l’export, tandis que 23 % sont réalisées en Asie et 21 % en Amérique. Quelque 1580 productions françaises sont sorties dans l’année dans les 7 pays couverts, où l’on dénombre 6031 concerts dont 1740 ont été soutenus financièrement par le Bureau Export.

Malgré un budget tendu et des équipes resserrées au maximum, les programmes déployés par le Bureau Export continuent d’être plébiscités par les professionnels et de porter leurs fruits. Parmi les success stories de l’année mises en avant : Yelle (EMI France), Justice (Because), Sébastien Tellier (Record Makers), Asa (Naïve), Olivia Ruiz (Universal), mais aussi le death metal de Gogira (Listenable), le jazz de Fredrika Stahl (Sony) et – côté classique – le contre-ténor Philippe Jarousski (Virgin Classics France), Marc Minkowski et les Musiciens du Louvre (Naïve), le compositeur Bruno Montovani (Henry Lemoine Editions), Alexandre Tharaud et Jean-Guihen Queyras (Harmonia Mundi). Et 2008 aura été l’année de l’Angleterre, où le nombre de concerts français explose : 800 recensés, dont 250 soutenus.

La structure, qui a entamé une réflexion de fond en 2008 sur son positionnement et son fonctionnement, a redéfini son dispositif autour de deux priorités : le soutien financier et le conseil, avec une politique de membre plus ciblée. Mis en place depuis le 1er janvier, le nouveau dispositif s’ouvre pour la première fois à l’ensemble des professions de la filière : producteurs phonographiques, éditeurs, distributeurs, producteurs de spectacles, managers, agents artistiques. Le Bureau Export a fermé fin 2008 les postes de ses correspondants à Mexico et à Moscou mais annonce la création au 1er février prochain d’un poste de correspondant musiques classiques au sein de l’antenne de Berlin.  

Malgré la diminution de son budget total, le bureau – qui a soutenu 200 artistes en 2008 – versera cette année 1,37 million d’euros d’aides directes via ses 3 commissions et ses 7 antennes. La création d’une nouvelle commission en collaboration avec le CNV est en projet, pour soutenir les tournées internationales. Elle disposerait de 380 000 euros.

Pour continuer de satisfaire les demandes, l’organisme – qui croule sous les sollicitations croissantes – veut mutualiser ses efforts avec ceux d’autres organismes français disposant de programmes d’aides à l’export « afin de trouver de nouvelles sources de financement et mettre en place un nouveau dispositif d’aides financières directes aux sociétés françaises de la filière pour leur développement structurel à l’export ».

 

Les plus hautes certifications export 2008 (source Snep/Upfi/Bureau Export)

Album Diamant (750 000 ventes) : Feist « The reminder » (Universal), Carla Bruni « Quelqu’un m’a dit » (Naïve).

Album double platine (400 000 ventes) : Daft Punk « Daft Club » (EMI).

Album platine (200 000 ventes) : Daft Punk « Alive 2007 » (EMI), Daft Punk « Musique vol.1 » (EMI), Justice (Because), Edith Piaf « OST – La vie en rose » (EMI), Carla Bruni « Comme si de rien n’était » (Naïve).

Album or (75 000 ventes) : Anggun « Best of » (Heben Music), Yaël Naïm et David Donatien « Yaël Naïm » (Tôt ou Tard), Pascale Picard « Me, myself & us » (Universal), Bébé Lilly « Mon monde à moi » (Sony), Stacey Kent « Breakfast on the morning train » (EMI), Francis Cabrel « Des roses et des orties » (Sony), Christophe Maé « Mon paradis » (Warner), Jean-Michel Jarre « Oxygène – 30ème anniversaire » (EMI), Mylène Farmer « Point de suture » (Universal), Alizée « Psychédélices » (Sony).

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

export 14/01/2010 17:37


Merci pour ces info.