Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

Vogue, l’aventure d’une maison de disques exposée à la BNF

29 Août 2011 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Disque

 

Vogue : l’aventure d’une maison de disques… C’est le thème de l’exposition que la Bibliothèque nationale de France accueillera du 18 septembre au 13 novembre*. Réalisée en partenariat avec l’association Zebrock, sur une idée originale que son directeur Edgar Garcia nourrissait depuis longtemps, elle retrace en 16 panneaux (interviews, scopitones, photos, affiches, pochettes de disques…) quarante ans du label fondé en 1947 par trois amateurs de jazz, Léon Cabat, Charles Delaunay et Albert Ferreri, qui déploiera sur les cinq continents un large spectre sonore.

Tout d’abord consacré au jazz (Sidney Bechet, Dizzy Gillespie, Roy Eldridge, Gerry Mulligan, Claude Luter…), puis s’ouvrant au classique, jouant la carte yé-yé au début des années 60 (les premiers disques de Johnny Hallyday, Jacques Dutronc ou Françoise Hardy), Vogue a fait preuve de variété et d’éclectisme dans son catalogue au cours de son épopée, avec aussi bien Pierre Perret, Marc Ogeret et Colette Renard que des artistes internationaux comme Frank Sinatra, Abba, Sammy Davis Jr, Grateful Dead, Depeche Mode, Kiss et Dionne Warwick, ou encore des collections ethnologiques, se renouvelant dans les années 70 avec le Système Crapoutchik, Martin Circus et La Révolution Française (ancêtre de l’opéra rock hexagonal) puis dans les années 80 avec les pionniers du rap comme Grandmaster Flash et Sugarhill Gang.

 

La société implantée à Villetaneuse a accompagné les genres musicaux et les supports successifs, en cumulant la production, le pressage et la distribution (notamment de labels étrangers, comme ceux des Kinks ou des Doors) mais l’arrivée du CD a sonné la fin de son histoire, faute de ressources financières pour adapter son appareil de production au nouveau support. Dirigée par Jean-Louis Detry depuis 1987, Vogue a résisté quelques années, demeurant – avec Carrère et Trema (rachetées depuis par Warner et Universal) – l’une des dernières grandes maisons de disques indépendantes françaises, avant d’être finalement vendue à BMG en 1992.

 

Zebrock propose simultanément une autre exposition, « La maison Vogue, une histoire du disque en France » à l’Hôtel de Ville de Villetaneuse, davantage axée sur les aspects artistiques, industriels et humains (du 9 septembre au 15 octobre). Par ailleurs, l’histoire de Vogue fera l’objet d’un après-midi d’étude le mercredi 28 septembre au Petit Auditorium de la BnF, avec une introduction d’Edgar Garcia à 14h30, une intervention de Lucie Servin (doctorante en histoire contemporaine, Université Paris VIII) à 15h sur le thème « Vogue MPP, de l’atelier à l’usine de disques, les évolutions de la production » et une table ronde « Vogue et les témoins de son époque », animée par Anne Legrand et Pierre Pichon, commissaire de l’exposition, avec des acteurs et artistes de la maison Vogue, de 16h à 18h. 

 

(*) Allée Julien Cain, BnF. Entrée libre. Horaires : de 10h à 20h du mardi au samedi, de 13h à 19h le dimanche et de 14h à 20h le lundi.  Fermeture le lundi matin et les jours fériés.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article