Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

Spectacle vivant : le Prodiss lance son Observatoire du Live

24 Novembre 2014 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Etudes & Rapports

Le Prodiss, qui vient d’aménager dans de nouveaux locaux au 23 rue du Renard dans le 4ème arrondissement parisien, a dévoilé le 18 novembre les résultats d’une étude confiée à Harris Interactive sur la consommation et les pratiques des Français en matière de spectacles. Réalisée en ligne du 9 au 11 septembre dernier auprès d’un échantillon représentatif de 1020 personnes de 15 ans et plus, cette étude officialise le lancement de l’« Observatoire du Live » que met en place le syndicat des producteurs, diffuseurs et salles de spectacles pour mesurer et analyser l’économie du secteur et ses mutations (impact du numérique, évolution de la production, données sociales et culturelles, échanges internationaux, nouveaux modèles économiques…).

Il proposera chiffres clés, études et analyses sur les rapports des Français à la scène, qui viendront compléter le travail du CNV, « mais uniquement à partir des données de nos membres » précise Malika Séguineau, déléguée générale du Prodiss. Cette première enquête barométrique d’opinion sera complétée par des focus (sur le prix des spectacles et leur perception, sur l’accessibilité des spectacles par rapport à leur localisation…) dont l’un sera publié en décembre. On peut télécharger l’étude sur le site dédié www.observatoiredulive.fr.

Les résultats de l’enquête

41% des Français déclarent se rendre au moins une fois par an à un spectacle, tous types confondus. Sous-total : 24 % à des concerts (hors musique classique et opéra), 21% à des pièces de théâtre, 13% à des spectacles comiques ou one man show, 11% à un concert de musique classique ou à un opéra, 10% à un spectacle de cirque ou de cabaret, 6% à des comédies musicales).

Les raisons principales qui poussent à se rendre à des spectacles « live » : pour ressentir des émotions ou vivre quelque chose d’exceptionnel (à 58%), pour partager ces moments avec des amis ou des membres de sa famille (54%), pour se changer les idées (50%), découvrir de nouveaux artistes ou de nouvelles œuvres (23%), approfondir sa connaissance d’un artiste et de son univers (17%), être à la page, à la pointe de l’actualité culturelle (3%).

Les spectacles « live » se vivent entre amis (51%) ou en couple (44%), en famille (32%), seul (14%), avec des collègues (3%) ou d’autres fans (2%).

Les éléments déterminants dans le choix d’un spectacle : le ou les artistes concernés (92%), le prix (87%) et la proximité géographique (85%), devant la mise en scène ou la performance scénique (79%), la date et les horaires (78%), le caractère exceptionnel du spectacle (66%), la facilité de réservation (65%), le cadre ou la salle où a lieu le spectacle.

Les principales sources d’information pour les consommateurs de spectacle live : les médias généralistes à 49%, le bouche à oreille (48%), les affiches ou tracts (38%), les sites internet de vente de billets en ligne (28%), les sites des artistes ou des salles (27%), les réseaux sociaux d’artistes, de salles ou de producteurs (14%), les newsletters de salles, artistes ou producteurs (12%) et les médias spécialisés (9%).

Internet est utilisé avant tout à titre informatif. Les consommateurs qui se rendent à des spectacles live y ont recours pour se renseigner sur des spectacles (78%), acheter leurs billets (63%), obtenir des réductions ou des billets au meilleur prix (51%), visionner un extrait ou l’intégralité d’un spectacle vivant (50%), réagir ou interagir avant ou après un spectacle (21%).  

Une majorité de Français jugent positivement l’offre de spectacles. Parce qu’elle propose des spectacles pour tous les publics (86%), de qualité (86%) et variés (85%), et aussi parce qu’elle jugée dynamique (79%) et évolue avec son temps (79%). 57% des interrogés estiment qu’elle permet de lutter contre l’ambiance de crise (57%) et propose des tarifs accessibles (41%).  

L’achat du DVD ou du CD du spectacle est une dépense occasionnelle effectuée par 45% des spectateurs. Ils sont 31% à télécharger parfois le spectacle, des chansons ou un œuvre liée à l’artiste, et 22% à acheter des goodies (T-shirt, casquette, stylo et autres objets de merchandising).

Les principales dépenses prévues par les Français lors d’une sortie à un spectacle live : boire un verre (69%), aller au restaurant (61%), passer une nuit à l’hôtel (18%), prendre un taxi (13%), faire appel à une baby-sitter (6%).

■ Enfin 77% des interrogés déclarent avoir déjà visionné tout ou partie d’un spectacle vivant via un écran (téléviseur, ordinateur, smartphone…), que ce soit à l’occasion d’une diffusion télévisée, sur un site spécialisé, une plateforme d’échange de vidéos… Et parmi ceux qui ont déjà regardé un spectacle via un écran, 81% se déclarent satisfaits de la qualité de la captation.

(*) Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région des interviewés.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article