Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

FOCUS > Résultats du marché musical français à l’export

30 Mai 2011 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Economie & marché

Le chiffre d’affaire de la filière musicale à l’export (ventes de musique enregistrée, droits, revenus de l’édition…, hors spectacle vivant) s’est élevé à 134,9 millions d’euros en 2009, selon le bilan communiqué par le Bureau Export lors du Midem 2011. Lequel a décidé de communiquer uniquement sur les chiffres en valeur, « les montants en volume n’ayant plus de sens depuis l’apparition des ventes numériques » (qui se sont multipliées par 2,6 en nombre d’unités, avec notamment 100 millions de singles vendus en digital en 2009). Le chiffre d’affaire des producteurs phonographiques s’est élevé à 45,2 millions d’euros, dont 8,3 millions en provenance du numérique et 9 millions de musiques classiques. Auxquels s’ajoutent 77,7 M€ de droits d’auteur perçus par la Sacem à l’export et 12 M€ de perceptions directes des éditeurs.

Géographiquement, les ventes – en valeur – se concentrent sur l’Europe (73 %), devant le continent américain (15,6 %), l’Asie (7,6 %, dont 5,5 % au Japon) et l’Océanie (2,6 %). Ce qui explique de nettes différences avec les chiffres 2008 qui étaient exprimés en volume, et dont les Etats-Unis comptaient pour 25 %, contre seulement 9 % en 2009. Au sein des ventes Europe, le Benelux représente 22 % de l’export français, devant l’Allemagne (15 %) et Suisse/Autriche (13 %).

En 2010, ce sont 4 040 concerts d’artistes produits ou édités en France – et développés par une entreprise membre du Bureau Export – qui ont été répertoriés dans les territoires couverts par l’organisme et ses antennes. Le Bureau Export a disposé l’an dernier d’un budget de 3,3 millions d’euros, alimenté à 59 % par les pouvoirs publics et à 34 % par les organismes professionnels de la filière musicale (producteurs phonographiques, Sacem, CNV et FCM).

Les aides directes versées en 2010 : 1,63 M€, 157 sociétés aidées par les commissions (contre 265 en 2009), 548 dossiers soutenus dont 156 dossiers numériques et 110 tournées, 226 artistes, 1 308 concerts aidés financièrement et 3 154 concerts aidés logistiquement et promotionnellement. S’y ajoute 1,35 M€ d’aides indirectes fournies aux professionnels français l’an dernier : présence sur 11 salons professionnels (Midem, Eurosonic, IAMA, SXSW, Womex, Tokyo International Music Market…), invitation de 118 professionnels internationaux sur des salons ou des festivals français, organisation de 5 rencontres professionnelles à Paris, Berlin et Tokyo.

Les meilleures ventes d’albums à l’export (parus en 2009/2010)

 Artiste                              Album                                      Maison de disques        Ventes (nb unités)

David Guetta

One love

EMI Music France

2 000 000

Phoenix

Wolfgang Amadeus Phoenix

Ghettoblaster

728 500

Charlotte Gainsbourg

IRM

Because Music

147 000

Gotan Project

Tango 3.0

Ya Basta !

128 000

Zaz

Zaz

Play On / Sony Music

118 000

Nobuyuki Tsujio

Gold Medalist…

Harmonia Mundi

110 500

Air

Love 2

EMI Music France

103 500

David Guetta

F*** me, I’m famous

EMI Music France

 69 000

Two Door Cinema Club

Tourist history

Kitsuné

 69 000

Pink Martini

Splendor in the grass

Naïve

 67 500

Manu Chao

Balonarena

Because Music

 64 500

Stromae

Cheese

Universal Music France

 63 000

Charlie Winston

Hobo

Because Music

 62 500

Christophe Maé

On trace la route

Warner Music France

 58 500

V/A

Hotel Costes – Volume 12

Pschent

 58 500

Stacey Kent

Raconte-moi

EMI Music France

 56 500

Ces albums ont fait l’objet de « certifications export » : album d’or (50 000 ventes), de platine (100 000 ventes) ou de diamant (500 000 ventes).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article