Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

Recentrage sur la musique et défi numérique pour le Mouv’

14 Janvier 2014 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Audiovisuel

Le Mouv’ fait sa rentrée en ce début d’année en présentant sa nouvelle grille de programme, ainsi définie : « davantage de musique, dans un format radiophonique repensé pour mieux s’adresser à une génération défricheuse de nouveaux territoires numériques ». La station de Radio France se recentre sur la musique, son format d’origine. Elle occupera désormais 70% du temps d’antenne, contre 50% jusqu’ici. La journée sera articulée autour de 3 temps forts : actualité et reportages le matin, média et vie numérique à midi, pop culture et musique le soir, le tout lié par une programmation musicale rock pop qui s’ouvrira à l’électro. « Pour le Mouv’, le défi éditorial de cette nouvelle grille est de faire découvrir, commenter, décrypter et défricher un spectre large allant des grands faits artistiques et sociaux d’aujourd’hui jusqu’à la pop culture de la société connectée » explique son directeur, Joël Ronez, qui dirige également les nouveaux médias de Radio France.

Les programmes musicaux : « Le 15-16 » avec François Saltiel (le meilleur de la musique francophone à travers les styles, les gens et les époques), « le 16-18 avec Christophe Crénel (qui accueille en live et en interview les jeunes artistes de la scène hexagonale et les révélations internationales) et « Pop Corn » de 18h à 19h30 avec Charline Roux et Nico Prat (l’essentiel de la pop culture, l’actu hard rock, le débat pop du vendredi, les pop news, le single du jour et des jeunes pousses en live). De 20h30 à 22h30, ce sera « Emilie sur le Mouv’ » pour « encore plus de musique rock, pop et électro ». Les rendez-vous hebdomadaires : « Magasin Central » le mercredi à 22h30 (l’actu musique, cinéma, livres et arts), « Pedro Winter sur le Mouv’ » le jeudi à 22h30 (mélange des genres, exploration sonore, sans limite de style), « Orienté » le jeudi à 23h30 (une heure entre acid house et musique orientale, par Guido Minisky du duo Acid Arab), « Glitch » le vendredi à minuit (un voyage sonore inédit aux frontières des musiques électro indépendantes) et « Le métal » le dimanche à 23h (métal, hardcore et punk à écouter très fort). Le live reste présent, avec plus de 40 rendez-vous chaque mois : sessions exclusives dans ses studios et diffusion des concerts enregistrés par les radios partenaires du réseau Eurosonic de l’UER.

Se voulant « radio numérique totale », le Mouv’ devient en quelque sorte un laboratoire de Radio France et crée une offre délinéarisée, la Webline, de programmes courts spécifiquement conçus pour les nouveaux supports, destinés à être podcastés puis ensuite diffusés à l’antenne. Objectif visé pour septembre 2014 : proposer un vrai service de « radio visuelle augmentée » 24/24, qui diffusera en simultané photos, illustrations, infographies et interactivité. Une nouvelle relance donc pour la radio de service public lancée il y a 17 ans à Toulouse et qui vise les 20-35 ans plutôt urbains. Son précédent virage vers un format plus généraliste s’est soldé par un échec, le dernier sondage Médiamétrie la créditant de 0,5% d’audience cumulée (260 000 auditeurs quotidiens). Pas de quoi ébranler le président Jean-Luc Hees, qui a déclaré lors de la présentation de la nouvelle grille que « le Mouv' a un bel avenir devant lui » et que « c'est le plus beau projet politique de Radio France ».

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article