Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Quotas radio : la filière juge les propositions du CSA inappropriées

11 Janvier 2014 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Points de vue

Les propositions du CSA pour améliorer l’exposition de la musique à la radio ratent leur cible, estiment l’Adami, la Sacem et le Snep. Dans un communiqué conjoint, ils saluent l’état des lieux dressé par le Conseil « qui reconnaît le déficit d’exposition de la production francophone à la radio, la concentration et l’absence de diversité des playlists » mais se disent « profondément déçus » par les solutions préconisées qui, selon eux, sont inappropriées et éludent les trois obstacles majeurs auxquels est confrontée la filière musicale : la surexposition extrême de certains titres, l’uniformisation des programmations et l’absence de diversité musicale au sein des radios jeunes.

« Le rapport du CSA n’apporte pas de réponse aux effets pervers des très fortes rotations sur les nouvelles productions francophones. A titre d’illustration, les réseaux jeunes concentrent les deux tiers de leur diffusion de nouveautés sur 10 titres et une radio musicale peut aujourd’hui réaliser un tiers de ses obligations de quotas avec seulement la diffusion de 3 titres ! » déplorent les trois organismes. Selon eux, l’introduction facultative de critères généraux concernant la variété des interprètes ou des œuvres « ne résoudra certainement pas la problématique de diversité sur les ondes qui met chaque année davantage en difficulté la production de chanson francophone », ajoutant que « celle-ci demeure, contrairement aux idées reçues, riche, diversifiée et très largement majoritaire au sein de la production française ».

L’Adami, la Sacem et le Snep estiment que prévoir des mesures alternatives aux quotas constituerait « un véritable dévoiement » de la loi de 1986 qui imposait des mesures de diversité aux radios musicales et se disent toujours convaincus de la nécessité d’établir un plafonnement de diffusions d’un titre pour sa prise en compte dans le périmètre des quotas. Ils attendent les résultats de la mission Bordes, espérant qu’elle « saura  proposer des solutions courageuses et innovantes afin d’assurer une réelle amélioration de l’exposition des chansons d’expression francophone  à la radio, qui reste pour les Français le principal média de découverte de la musique ».

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article