Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Olivier Henrard quitte le ministère de la Culture

9 Décembre 2009 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Mouvements


Olivier Henrard, directeur adjoint du cabinet de Frédéric Mitterand, vient d’annoncer son départ du ministère de la Culture et de la Communication. Dans un mail adressé aux membres du cabinet le 7 décembre et sobrement intitulé « cessation de fonctions », il indique seulement qu’il réintègre le Conseil d’Etat, son corps d’origine. L’intéressé s’est refusé à tout commentaire sur les raisons de son départ. Selon Lepoint.fr, il démissionne après n'avoir finalement pas obtenu la direction générale de la création qu’il devait prendre le 13 janvier prochain au sein du ministère. Le site évoque aussi une ambiance exécrable entre Olivier Henrard et l’autre directeur adjoint du cabinet Mathieu Gallet.

Agé de 43 ans, diplômé de l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence et de la Faculté de droit d'Aix-Marseille III, il a été nommé à sa sortie de l’ENA en 2003 auditeur au Conseil d'État, puis promu maître des requêtes en 2006. Il a par ailleurs été, dans le cadre du Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique, rapporteur de la commission sur le statut juridique des œuvres multimédia (novembre 2004 - octobre 2005) ainsi que de la mission sur la Rémunération pour copie privée et les mesures de gestion électronique des droits (mai - octobre 2006). En mai 2007 à juin 2009, il a rejoint le cabinet de Christine Albanel, ministre de la culture et de la communication, en qualité de conseiller juridique, chargé des industries culturelles, de la propriété intellectuelle, du marché de l'art, du mécénat et des études. Il fut à ce titre l’architecte de la loi Hadopi dont il fut corédacteur des versions 1 et 2. Il avait été promu directeur adjoint de Frédéric Mitterrand en juin 2009, date de l’entrée en fonction du nouveau ministre.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article