Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

Numérique : IMMF pose la transparence et l’équité pour principes

27 Juillet 2014 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Musique en ligne

International Music Managers Forum a pris position cet été sur le dossier du partage de la valeur dans le contexte numérique. Dans un communiqué en date du 23 juillet, le syndicat mondial des managers pose la transparence et la rémunération équitable comme principes fondamentaux pour la prospérité dans la chaîne de valeur digitale de la musique et prévient qu’il « ne soutiendra pas les parties prenantes qui ne défendraient pas ouvertement ces principes ». IMMF appelle à des « partenariats honnêtes » et à une transparence effective vis-à-vis des créateurs, tant sur les tarifs des services de musique en ligne et les conditions de licences qui leur sont accordées, que sur l’utilisation des contenus et les rémunérations qui en résultent. « Les labels et les éditeurs ainsi que les autres intermédiaires comme les sociétés de gestion collective des droits doivent rendre des comptes quant à l’exploitation de tout contenu » explique le syndicat.

Evoquant la complexité de la gestion de la musique en ligne et la difficulté, parfois, d’attribuer des revenus spécifiquement à des œuvres ou à des créateurs, il estime que ces revenus doivent être évalués objectivement et partagés avec les créateurs au prorata (« non-attribué ne veut pas dire non-redevable »). IMMF dénonce les « anachronismes indéfendables » issus de l’ancien modèle physique (« comme les abattements pour le packaging qui n’ont aucun sens dans le cadre de la distribution digitale ») et estime que les contrats hérités de cette période doivent être revus et renégociés, car ils « sont très souvent obsolètes au sujet du numérique et ne sont ni équitables ni justes pour les créateurs ». Pour le syndicat, qui représente plus de 1 200 managers d’une trentaine de pays, il est dans l’intérêt de chacune des parties prenantes de travailler avec et non contre les intérêts des créateurs « car sans eux il n’y aurait pas de chaîne de valeur ».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article