Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

Naissance de la Worldwide Artists Organization

18 Avril 2014 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Artistes

La Guilde des Artistes de la Musique – qui a réuni la plupart des fédérations d’artistes d’Europe à l’occasion des Rencontres européennes de l’Adami qui se sont déroulées les 16 et 17 Avril à Metz – annonce la création de la Worldwide Artists Organization (WAO), une coordination internationale pour porter l’impulsion collective qui se manifeste de plus en plus.

« Ces dernières années, les artistes de chaque pays se sont fédérés au sein de nouvelles organisations, ayant éprouvé le besoin de trouver une nouvelle façon de répondre aux mutations du paysage des industries créatives. Le réveil des artistes est bel est bien dans l’air du temps » note la GAM.

L’initiative réunit six fédérations : la Content Creators Coalition (CCC, récemment créée aux Etats-Unis), Domus (Allemagne), la Featured Artists Coalition (Royaume-Uni), la Fédération des Auteurs-Compositeurs et Interprètes Réunis (FACIR, en Belgique), la GAM (France) et la Gramart (Norvège).

« Ce qui compte en premier lieu dans les industries créatives est la relation qui existe entre les artistes et leur public. Tout ce qui intervient au milieu ne devrait être là que pour améliorer cette relation. Nous voulons replacer la création au centre, car sans les artistes, il n’y aurait pas de producteur, pas de spectacle, pas de radio et pas de streaming », souligne la GAM.

La WAO entend se mobiliser dans le cadre d’une « alliance forte, solidaire et créative » sur la place centrale des artistes par rapport aux enjeux du numérique, et permettre d’établir un modèle économique qui leur soit favorable, rentable et stable sur le long terme.

Considérant que « l’impulsion collective autorise pour la première fois les artistes à pouvoir commencer à négocier d’égal à égal avec les multinationales, monopoles traditionnels qui imposent jusqu’à aujourd’hui leur mode opératoire sur la collecte, la distribution et le partage des revenus », la WAO prône la transparence, des structures de rémunération équilibrées, un meilleur contrôle et le renforcement des droits de la propriété intellectuelle, l’arrêt de la publicité par des grandes marques sur des sites de téléchargement illégal, une redéfinition détaillée et harmonisée avec répartition appropriée des nouveaux revenus tel le streaming…

Via leurs fédérations, les artistes jugent primordial de pouvoir parler d’une seule et même voix « afin de participer à tous les niveaux à l’élaboration des mécaniques de l’industrie musicale moderne », être représentés dans toutes les instances de régulation et de gouvernance faisant partie de l’architecture du secteur, et ouvrir un dialogue direct et constructif avec les gouvernements régionaux, nationaux, européens et mondiaux. 

« En fin de compte, toutes ces interrogations à propos de qui paye, combien, comment et quand, sont les questions sur la revalorisation du travail des artistes » résume la GAM. « Nous voulons aujourd’hui porter ce débat eux-mêmes et ne pas le laisser à d’autres. En agissant ainsi, nous mettons fin aux clichés selon lesquels l’artiste est assujetti au système alors qu’il en est en réalité le moteur principal ».

Pour prendre connaissance de l’ébauche de charte de la WAO : www.lagam.org/#!wao/c1uik.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article