Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Marché de la musique enregistrée : une période charnière ?

17 Novembre 2009 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Economie & marché


L’industrie phonographique a réalisé un chiffre d’affaires de 347 millions d’euros au cours des neuf premiers mois de l’année, a annoncé le Snep lors de sa conférence de presse trimestrielle. Ces chiffres (exprimés en prix de gros HT) traduisent une baisse de 9.3 % par rapport à la même période de 2008. Les ventes physiques affichent un recul de 11 % (avec 133 millions d’euros en moins) tandis que le marché numérique progresse de 3.5 % avec à peine 2 millions de mieux. « Le numérique a comblé à peine 10 % des pertes du physique » constate le Snep, tout en notant que le déclin des ventes de supports se ralentit : il était de 22 % entre 2006 et 2007 et de 19.6 % entre 2008 et 2009.

Ventes physiques                       Neuf mois 2008          Neuf mois 2009                   Evolution

Singles

                8.0 M€

             4.6 M€

         -42.6 %

Albums

            299.6 M€

         266.2 M€

            -11 %

Vidéo

              21.2 M€

           20.7 M€

            -2.2 %

Total

            329.2 M€

         291.7 M€

          -11.4 %

Ce sont toujours les singles qui souffrent le plus, avec un recul de 42.6 % par rapport à l’an dernier. En termes de répertoires, la baisse du marché physique affecte particulièrement la variété française (-21 %), laquelle a représenté 53 % des ventes sur les trois premiers trimestres, contre 63 % trois ans plus tôt. Le Snep souligne toutefois que la France reste le pays d’Europe où la part du local est la plus importante, après l’Angleterre. Le recul du classique est moindre (-11 %), tandis que le répertoire international affiche une progression de 5.6 % « en raison de l’actualité ».

Physique vs. numérique                 2006            2007              2008             2009       Evol. 08/09

Marché physique

   526.4 M€

  409.3 M€

  329.2 M€

  291.7 M€

  -11.4 %

Marché numérique

        32 M€

    34.6 M€

    53.4 M€

    55.3 M€

   +3.5 %

La croissance des revenus du numérique stagne, avec seulement 3.5 % de mieux, après la progression de 52 % enregistrée entre 2007 et 2008. Ils comptent aujourd’hui pour 16 % du marché français de la musique enregistrée, soit loin des 49 % qu’ils représentaient aux Etats-Unis sur le premier semestre 2009. Le Snep note l’évolution des ventes numériques : les téléchargements en représentent 49 %, contre 34 % en 2008) ; les revenus de la téléphonie mobile comptent pour 26 %, alors qu’ils s’élevaient à 45 % un an plus tôt ; le streaming et les abonnements, avec un chiffre d’affaires de 13.8 millions d’euros, réalisent 25 % du marché numérique, contre 21 % en 2008 et 4 % en 2007. Sachant que les abonnements peinent à décoller (les revenus qui en découlent ont chuté de 20 %), cette progression est surtout imputable au streaming, dont le développement inquiète bon nombre de labels, au vu des faibles sommes générées. « Nous sommes à une période charnière. Il est un peu tôt pour analyser. Il faut que les nouveaux services mettent en place des offres premium », commente David El Sayegh, directeur général du Snep.

 

Les revenus numériques en valeur (en milliers d’euros) sur les 9 premiers mois

 

 

 

2006

2007

2008

2009

Evol. 09/08

Evol. 09/06

Titres

6 569

6 642

8 140

10 753

32.1 %

63.7 %

Albums

3 691

4 607

6 876

10 714

55.8 %

190.3 %

Autres téléchargements

1 422

3 188

3 356

5 580

66.3 %

292.4 %

Total téléchargement

11 682

14 437

18 372

27 047

47.2 %

131.5 %

Sonneries

11 609

8 891

6 293

5 361

-14.8 %

- 53.8 %

Titres

2 082

4 307

6 858

3 802

-44.6 %

82.6 %

Sonneries d’attente

224

162

220

222

+0.9 %

-0.9 %

Autres contenus musicaux

5 012

6 397

10 516

5 062

-51.9 %

+1.0 %

Total mobile

18 927

18 757

23 887

14 447

-39.5 %

-23.7 %

TOTAL VENTES A LA CARTE

30 609

33 194

42 259

41 494

-1.8%

35.6 %

Revenus des souscriptions Internet

4

44

3 002

3 606

20.1 %

x par 900

Revenus des souscriptions Mobile

990

53

5 681

3 341

-41.2 %

x par 3.4

REVENUS ABONNEMENTS

994

97

8 683

6 947

-20.0 %

x par 7

REVENUS DU STREAMING

414

1 319

2 481

6 859

x par 2.8

x par 16

TOTAL VENTES NUMERIQUES

32 017

34 610

53 423

55 300

3.5 %

72.7 %

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article