Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Marché de la musique enregistrée : + 8 % sur le premier trimestre

9 Mai 2010 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Economie & marché

Le marché de la musique enregistrée (ventes éditeurs, en prix de gros HT, net de retours et remises) se chiffre à 128,6 millions d’euros sur le premier trimestre 2010 en France, selon les résultats annoncés par le Snep lors d’un point presse le 4 mai. Soit une hausse de 8 % en valeur par rapport au premier trimestre 2009. Les ventes de supports ont progressé de 4,3% et les ventes numériques de presque 29 %. « On ne crie pas victoire, mais on reste optimiste », commente David El Sayegh, directeur général du syndicat.

 

Chiffre d’affaires (en millions d’euros)              1er trim 2009       1er trim. 2010         Evolution

Singles

    1,6

     1,3

- 16,1 %

Albums

  88,6

  92,2

+ 4,1 %

Vidéos

  10,8

  11,8

+ 8,7 %

Ventes physiques

101,1

105,5

+ 4,3 %

Téléchargements internet

   8,3

  12,5

+ 50,5 %

Téléphonie mobile

   5,3

    4,2

- 21,8 %

Streaming

   1,3

    2,6

x 2

Abonnements

   3,0

   3,8

+ 26,9 %

Ventes numériques

  17,9

  23,1

+ 28,7 %

Total marché de la musique enregistrée

119,0

128,6

      + 8 %

 

Les téléchargements Internet – en progression de plus de 50 % – représentent 54 % des ventes numériques du trimestre contre 46 % un an plus tôt, tandis que le marché des sonneries continue de chuter : la téléphonie mobile ne compte plus que pour 18 % contre 30 % au premier trimestre 2009. Les abonnements se maintiennent à 17 %. Enfin, les revenus du  streaming ont doublé en un an et représentent aujourd’hui 11 % du marché numérique.

« La situation est encore fragile mais le marché du numérique se restructure de façon pérenne. La France est le pays d’Europe continentale où le numérique pèse le plus sur le marché de la musique » souligne David El Sayegh.

 

Ventes physiques (M€)      2003       2004       2005       2006        2007       2008      2009       2010

Singles

30,1

20,6

14,7

13,8

5,1

1,9

1,6

1,3

Albums

232

174

194

176

138

110

88,6

92,2

Vidéo

17

25

26

19

18

11,8

10,8

11,8

Total

285

224

237

217

161

124

101

105

 

Variété francophone

166

140

155

119

102

80

59

65

Variété internationale

105

72

69

73

46

32

32,6

31,3

 

On notera que c’est la première fois depuis 2005 que le marché physique affiche une progression, après avoir perdu respectivement 8 % en 2006, 25 % en 2007, 23 % en 2008 et 18,5 % en 2009. En termes de répertoires, la progression de la variété francophone (+ 10,8 %) compense largement la baisse de l’international (- 4 %) et celle du classique (lequel a réalisé un chiffre d’affaires de 8,7 millions d’euros contre 9,4 millions en 2009, 11 millions en 2008, 14 en 2007 et 25 en 2006).

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article