Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

Marché de la musique enregistrée : + 6,1% à la mi-temps

19 Septembre 2013 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Economie & marché

Après un début d’année morose, le marché français de la musique enregistrée affiche une progression de 6.1% sur le 1er semestre 2013 avec un chiffre d’affaires de près de 218 M€, selon les chiffres annoncés par le Snep le 18 septembre. Un net redressement donc, alors que les trois premiers mois de l’année étaient en recul de 6.7%, que le syndicat, explique par un bon second trimestre, qui a compensé la situation grâce à une offre particulièrement riche (nombreuses sorties d’albums,) à de grands succès populaires qui ont fait l’actualité et par une appétence du public retrouvée. C’est aussi « l’effet Daft Punk » qui a contribué à inverser la tendance. « Random Access Memories » quatrième opus du groupe, a dépassé les 500 000 ventes depuis sa sortie en mai dernier (physique et digital confondus) et battu des records de téléchargements (85 000 en première semaine, 150 000 à ce jour). « Daft Punk et Stromae ont été des locomotives pour le marché » reconnaît Stéphane Le Tavernier, président du Snep (et PDG de Sony Music France).

 

Le marché physique progresse de 6.4% et le numérique de 5.5%. Ce sont les albums qui tirent les ventes, avec une hausse de 8% sur le physique et de 16.2% sur le numérique*, alors que le marché single (physique) est aujourd’hui marginal. Les ventes de titres en téléchargement (internet et mobile cumulés) s’élèvent à 15,4 M€ sur le semestre, soit 10% du marché de la musique enregistrée. Le Snep souligne l’évolution des revenus du streaming, en progression de 12.6% pour le streaming par abonnement (plus d’un million de Français sont abonnés) et de 7% pour le streaming financé par la publicité, mais qui sont « bien inférieurs à ce qu’ils pourraient être ». Le streaming représente aujourd’hui 40% des revenus numériques et 12% du marché total.

Mais si le numérique (qui avait marqué un temps d’arrêt sur le 1er trimestre avec un recul de 5.2%) compte toujours pour 30% du marché total, contre 18% trois ans plus tôt, ses revenus « demeurent toutefois encore trop faibles » souligne le Snep. On notera d’ailleurs que sur les 12,5 M€ de chiffre d’affaires supplémentaires que l’ensemble du marché a gagné sur les six premiers mois de l’année (par rapport au premier semestre 2012), l’essentiel (9.1 M€) est généré par les ventes de supports physiques. Lesquels, dont on n’a de cesse d’évoquer le déclin, résistent encore.

 

 

 

Ventes en milliers €                         1er sem. 2012             1er sem. 2013                Evol.

 

    Singles                                                            800                                 300                        ns

    Albums                                                      113 500                           142 100                   + 8.0%

    DVD                                                            11 500                             10 500                    - 8.4%

TOTAL VENTES PHYSIQUES                         143 900                           153 000                   + 6.4%

 

 Téléchargement internet                              32 898                             33 526                    +1.9%

    Téléchargement titres                                   14 516                             14 234                    - 1.9%

    Téléchargement albums                                15 513                             18 022                 + 16.2%

    Vidéomusiques                                                260                                 138                   - 46.9%

    Autres                                                          2 609                               1 132                  - 56.6%

 Téléphonie mobile                                         4 843                              5 109                    + 5.5%

    Sonneries                                                     1 835                               1 281                  - 30.2%

    Titres                                                           1 731                               1 182                  - 31.7%

    Vidéomusiques                                                 71                                    24                  - 66.2%

    Autres                                                          1 206                               2 622               + 117.4%

 Streaming financé par abonnement             15 391                            17 326                   +12.6%

   Abonnements Audio                                      14 211                             16 886                 + 18.8%

   Abonnements Vidéo                                       1 180                                  440                  - 62.7%

 Streaming financé par la publicité                 8 222                               8 798                  + 7.0%

   Streaming Audio                                             5 692                               5 572                   - 2.1%

   Streaming Vidéo                                             2 530                               3 226                  +27.5%

TOTAL DES REVENUS NUMERIQUES             61 354                              64 759                    +5.5%

Marché musique enregistrée              205 254                         217 759                   + 6.1%

 

 

 

Le score du marché de la musique enregistrée reste donc encourageant sur le semestre. Reste à savoir si le niveau des achats de fin d’année sera, comme à l’accoutumé, salvateur. Suffisamment, en tout cas, après un 3ème trimestre traditionnellement creux, pour solder l’année 2013 sur une évolution positive… Le Snep reste prudent, se limitant à constater que le marché « tend à se stabiliser », mais au vu des sorties qui se préparent pour les deux mois à venir, on est tentés de le croire.

(*) De plus en plus d’albums sont achetés en ligne : 1 sur 6 au premier semestre 2013, contre 1 sur 13 en 2009.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article