Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

MaMA 2013 : programme du vendredi 18 octobre

14 Octobre 2013 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Evénements pros

■ De 10h30 à 12h au Trianon

Quelles ambitions et quels soutiens à l'export de la musique française ?

Conférence co-organisée par MaMA et TPLM.

A l'heure où les artistes français contemporains remportent un succès grandissant à l'étranger, l'internationalisation est plus que jamais un enjeu stratégique et essentiel pour toute la filière musicale. Chiffres du marché, performances et témoignages de professionnels de la musique et de l'export à l'appui, la conférence de Tous Pour La Musique (TPLM) dresse un état des lieux de l'export de la musique française. Des producteurs de spectacle, des producteurs de musique enregistrée et des représentants des créateurs et des artistes évoqueront les ambitions de la filière musicale dans ce domaine ainsi que leurs succès à l'étranger. La plupart ont été soutenus par les pouvoirs publics et le Bureau Export.

Modérateur : Grégoire Poussièlgue, journaliste, Les Echos. Intervenants : Bruno Lion, président / directeur général Tous Pour La Musique / Peermusic France • David El-Sayegh, secrétaire général de la Sacem • Philippe Cohen-Solam, musicien, compositeur, cofondateur de Gotan Project  • Valéry Freland, directeur adjoint, Ministère des Affaires Etrangères / Direction de la coopération culturelle, universitaire et de recherche • Jules Frutos, président du Prodiss • Olivier Nusse, président du Bureau Export et DG de Mercury France • Hamed Shahi, tourneur / directeur général, SCC Group (Allemagne) • André Cayot, conseiller musiques actuelles, Ministère de la Culture et de la Communication (DGCA).

 

■ De 10h30 à 12h au Centre Musical FGO-Barbara.

Eclairage sur les lieux de musiques actuelles en Ile-de-France, entre diversité et complémentarité

Focus en traduction simultanée FR/EN / MaMA & RIF

Pour beaucoup, le paysage musiques actuelles francilien se réduit à Paris. Pourtant, la Région dispose d'un maillage assez dense en termes d'équipements et  d'événements. Etant donné la taille et surtout la population de l'Île-de-France, nous devons sortir d'une vision focalisée uniquement sur Paris intramuros afin de valoriser davantage les dimensions de coopération, de diversité et de complémentarité à l'échelle régionale. Les salles de la banlieue parisienne disposent en effet aujourd'hui de moyens financiers, techniques et de communication, qui doivent permettre d'envisager le développement accru d'artistes sur l'ensemble du territoire. Elles sont positionnées sur des bassins de population suffisamment importants pour ne pas forcément se concurrencer en termes de publics et permettre une circulation et une visibilité plus large pour les artistes, notamment étrangers, en Île-de-France. A partir de la restitution des données recueillies depuis 4 ans par le RIF sur la diffusion d'artistes en Île-de-France, nous proposerons une vision de la diversité et de la complémentarité de l'offre de concerts en Île-de-France. Cette présentation sera complétée par les témoignages de responsables de différents lieux du territoire.

Modérateur : Stéphanie Thomas, chargée de mission à la Fédélima. Intervenants : François Beaudenon, directeur adjoint du Centre Culturel Paul Baillant à Massy • Sébastien Berthe, chargé d’étude au CNV • Franck Michaut, chargé de mission au RIF • Johann Mandroux, directeur, Le Tamanoir • Bénédicte Froidure, directrice, File 7 • Marion Blanchard Lagoeyte, assistante de direction, Le RIF • Jean-Sébastien Nicolet, responsable musique, Point Ephémère • Pierre-Pascal Houdebine, directeur, Furax.

 

■ De 10h30 à 12h au Centre Musical FGO-Barbara.

Rise & fall : grandeur et décadence des start-ups

Débat en français présenté par MaMA & DBTH

Ces start-ups qui changent l'industrie musicale: Kickstarter, Soundcloud, Deezer, Bandcamp, Twitter...qu'on le veuille ou non, toutes ont véritablement changé pratiques, développement, monétisation, nouveaux modèles, web collaboratif, interaction sociale...mais combien seront encore debout dans 6 mois, 3 ans ? Pourquoi certains ont échoué? MySpace, qui a été le premier à permettre aux artistes de faire la promotion de leur musique en ligne n'a pas tenu sur le long terme…La route vers une industrie de la musique en ligne est jonchée de cadavres de startups. Pour quiconque qui envisage de lancer, rejoindre ou de financer une start-up de la musique aujourd'hui, cela n'est guère rassurant… Mais un nombre surprenant de structures ont aussi survécu, et certains ont même prospéré comme Shazam qui vient de lever 40 millions de dollars… Qu'est-ce que ces erreurs ont apporté au marché ? Les panélistes se pencheront sur la question.

Modératrice : Virginie Berger, fondatrice de DBTH. Intervenants : Fran Cowan, ex-directrice de MySpace International (UK)  • Emmanuel Tellier, grand reporter à Télérama  • David Dufresne, directeur de Bandzoogle (Canada) • Guillaume Jouannet, PDG d’Evergig • Olivier Lacourt, directeur de Discograph.

 

■ De 10h30 à 11h30 au Trianon.

Les artistes du XXIe siècle sont-ils mieux lotis que leurs prédécesseurs ?

Atelier en anglais présenté par iMusician

Les artistes actuels sont-ils mieux lotis que ceux du siècle précédent ?  Avec le développement d'internet, nous avons été bercés par des promesses de « responsabilisation » et de « démocratie », mais le résultat n’est pas tout à fait celui qu’on attendait. Petit à petit, les artistes réalisent qu’ils se sont affranchis d’un « music business » oppressant pour se retrouver pris au piège d’Internet. Les sociologues ont identifié une tendance : l’habitude engendre le confort, et c’est pourquoi les condamnés à de longues peines en viennent à ne pas souhaiter sortir de prison. iMusician met à jour le fonctionnement de l’écosystème digital : ses règles, ses rouages et ceux qui en profitent… Intervenant : Shigs Amemiya, PDG, iMusician Digital. 

 

■ De 10h30 à 12h au Louxor

Surfin’ USA... Comment prendre la vague qui mène au marché américain ?

Focus en anglais / MaMA & New Music Seminar

Le marché de la musique aux USA est le premier au monde par la taille, et sans doute un des plus difficiles à pénétrer. Mais les récents succès d'artistes comme Daft Punk, Mumford & Sons, Avicii, ou Afrojack montrent que le pays a un potentiel énorme pour les artistes non-Américains. Des professionnels venant des Etats-Unis et d'Europe partageront leur expérience sur le fonctionnement de ce marché et offrirons des conseils sur les meilleures stratégies à adopter pour approcher ce territoire.

Modérateur : Emmanuel Legrand, journaliste, LeGrand Network (France). Intervenants : Christian Bernhardt, agent, Agency Group (Etats-Unis) • Tom Silverman, directeur général, New Music Seminar (Etats-Unis) • Mirko Whitfield, représentant de SXSW Europe & International Business Development (Allemagne).

 

■ De 10h30 à 12h au Centre Musical FGO-Barbara.

Qu’est-ce que la chanson ? Les réseaux de la chanson aujourd’hui

Focus en français / Centre de la Chanson

Cette table ronde posera la question de la place de la chanson au sein des musiques actuelles. Elle évoquera les nombreuses initiatives fédératrices telles que la Fédération des Festivals de Chanson Francophone, la Guilde des artistes de la musique (créée cette année sous l'impulsion entre autres d'Axel Bauer), le Réseau national des Scènes Chanson, la fédération des associations de chanson, le réseau chantappart... Une rencontre qui permettra enfin de recueillir les témoignages des différents invités (directeurs de festivals, tourneurs, producteurs, artistes) sur la spécificité des réseaux et circuits « chanson».

Modératrice : Roxane Joseph, directrice du Centre de la Chanson. Intervenants : Marc Pfeiffer, président de la Fédération des festivals de chanson francophone • André Hisse, directeur de La bouche d'air • Stéphane Riva, directeur de La Manufacture chanson • Kent, artiste et membre fondateur de la Guilde des Artistes de Musique (GAM) • Laurent Bodin, Editions Raoul Breton • Jacques Bertin, artiste, compositeur, interprète • Fatima Hassouna, productrice à Sostenuto • Cyril Della-Via, médiateur culturel à Avant Mardi • Clément Praud, éditeur, producteur et manager à Polychrone.

 

■ De 10h30 à 12h30 aux Trois Baudets

Activité de réseautage Canada-France

Matchmaking en français et anglais / Ambassade du Canada et MaMA

Le Service des délégués commerciaux de l'Ambassade du Canada à Paris et MaMA Event convient les professionnels canadiens et français à une activité de réseautage d'affaires. Les participants se verront remettre un agenda de rencontres personnalisées, correspondant à leurs objectifs et leurs intérêts sur le marché français. Ce réseautage sera suivi d'un cocktail ouvert à tous les participants.

 

■ De 12h30 à 13h30 aux Trois Baudets

Activité de réseautage Canada-France

Apéro professionnel  / Ambassade du Canada et MaMA. Cocktail organisé à la suite de l’activité de réseautage Canada-France, ouvert à tous les participants. Une invitation a été envoyée par courrier à tous les professionnels canadiens et français accrédités. Elle sera demandée à l'entrée (version imprimée ou sur smartphone).

 

■ De 12h à 13h au Trianon.

1D touch : un streaming équitable est-il possible ?

Atelier en français présenté par CD1D

Les services de streaming (Deezer, Spotify), tous à la recherche de leur modèle économique basé sur la consommation de masse, proposent des rémunérations dérisoires à la plupart des labels indépendants qui compromettent gravement leur future capacité à créer et à produire. Sur ce constat des labels, des bibliothèques, des salles de spectacles et des collectivités territoriales se sont réunis depuis 2010 pour essayer de construire des alternatives au secteur marchand, basées sur la coopération, un partage équitable de la valeur et l'accès le plus large au catalogue et aux œuvres. 1D touch se définit donc comme une expérimentation collective de diffusion et de rémunération des créations indépendantes qui porte son regard bien au-delà du seul secteur musical. Cet atelier entend faire le point sur la première phase de développement du projet et interagir avec l'ensemble des producteurs de contenus, des diffuseurs présents au Mama et soucieux de diversité musicale, d'équité et de nécessaire refondation des règles qui régissent le secteur.

Modérateur : Cédric Claquin, chef de projet et administrateur à Cd1d. Intervenants : Marie Imberdis, coordinatrice Cd1d • David Morel ‘Monsieur Mo’, directeur de Jarring Effects.

 

 

■ De 12h30 à 14h au Trianon.

Nouvelles carrières, nouveaux projets, nouveaux financements

Grand débat MaMA en traduction simultanée FR/EN

De nouveaux modes de financement ont fait leur apparition ces dernières années pour le développement de projets : sites participatifs permettant aux internautes de contribuer à la production d'albums, plateformes de crowdfunding... Artistes et labels trouvent ainsi des moyens pour enregistrer un disque, financer un clip, la promotion ou l'organisation d'une tournée en mobilisant leurs fans. Ces alternatives prennent de plus en plus d'importance, s'étendant à tous les projets culturels (spectacle, cinéma, documentaires, livres…) et à l'entrepreneuriat en général, incluant le microcrédit et le prêt en peer-to-peer. Le gouvernement devrait poser les bases d'un cadre légal d'ici quelques mois, Bruxelles y réfléchit aussi au niveau européen, les États-Unis prennent la tendance très au sérieux. Perspectives, avantages et limites de ces nouveaux financements.

Modérateur : Remi Harris, co-fondatrice de Young Gun Network UK). Intervenants : Malcolm Dunbar, directeur général de PledgeMusic • Christian Hald Buhl, managing partner de Factory 92 (Danemark) •  Yvan Taïeb, co-gérant de Roy Music (France) • Toomas Olljum, manager de Ewert and The Two Dragons (Estonie) • Adrien Aumont, co-fondateur de Kiss Kiss Bank Bank, membre de l'European Crowdfunding Network.

 

■ De 12h30 à 14h au Centre Musical FGO-Barbara.

La captation du spectacle vivant et ses nouveaux modes de diffusion

Débat en traduction simultanée FR/EN présenté par MaMA & le CNV

En moins de dix ans, l'accès à la musique « live » s'est profondément transformé. La place de concert ou de festival n'est plus le moyen exclusif de voir un artiste. L'accélération de la dématérialisation des supports, la simplification des modes d'enregistrement et de diffusion des œuvres, l'explosion des fournisseurs d'accès et de contenus ou des réseaux sociaux, l'accélération vertigineuse de l'accès aux œuvres, ont bouleversé la donne. Si l'on entend régulièrement des analystes expliquer que le spectacle vivant supplante désormais la musique enregistrée dans l'économie de la musique, on constate aussi que sa diffusion éclatée, notamment sur internet, en direct ou en différé, de façon licite ou illicite, soulève de vraies interrogations. Les producteurs de spectacle de variétés ont très tôt revendiqué un droit voisin au droit d'auteur en cas de captation et d'utilisation de ces enregistrements sous tous supports. Le rapport Lescure reconnaît l'opportunité de nouvelles sources de financement pour la filière musicale, et suggère de même la reconnaissance d'un droit sui generis du producteur.

Le CNV propose pour sa part l'extension de la taxe fiscale sur les spectacles aux représentations diffusées par ces nouveaux modes d'exploitation des œuvres. Leur multiplicité (web, réseaux sociaux, salles de cinéma) montre en effet que le dispositif actuel d'aide à la production et la diffusion de spectacles doit s'élargir pour augmenter les capacités de soutien à la diversité et au renouvellement. La conférence que le CNV organise en partenariat avec MaMA a pour objet de faire le point sur ces questions, en lien avec l'ensemble des professionnels concernés.

Modérateur : Jacques Renard, directeur du CNV. Intervenants : Olivier Ledru, avocat, Cabinet Moyersoen • Antoine Nazaret, responsable des contenus, Dailymotion • Gilles Petit, producteur, Little Bros Productions • Malika Seguineau, secrétaire générale, Prodiss • Manfred Tari, journaliste, Pop 100 (Allemagne) • Boris Vedel, producteur, Morgane Production.

 

■ De 12h30 à 14h au Centre Musical FGO-Barbara.

Perspectives règlementaires et évolution de la législation sur les niveaux sonores en Europe

Focus en anglais / Agi-Son

La législation relative aux niveaux sonores en Europe varie d'un pays à l'autre : 105 dB en Espagne et en France, 103 dB au Danemark ou encore la limite de 100dB qui vient d'être établie en Belgique. il n'existe aucune réglementation dans des pays comme l'Allemagne ou le Luxembourg, et dans certains pays, ces limitations sont le résultat d'initiatives des professionnels. A ces disparités s'ajoutent également la réglementation européenne et les spécificités nationales voire régionales. Il est essentiel que les professionnels du spectacle vivant disposent des mêmes informations concernant la gestion sonore. En effet, dans ce secteur professionnel très mobile, il est nécessaire de discuter des différentes pratiques ou des différentes règles, et de créer des outils destinés à tous les professionnels en Europe, afin qu'ils puissent s'adapter et travailler dans de bonnes conditions. La conférence qu'AGI-SON organise en partenariat avec MaMA a pour objet de faire le point sur ces questions, en lien avec l'ensemble des professionnels concernés.

Modérateur : Bertrand Furic, président d’Agi-Son. Intervenants : Angélique Duchemin, coordinatrice d’Agi-Son (France) • Klara Jacquand, chargée de communication d’Agi-Son (France) • Berend Schans, directeur de VNPF (Pays-Bas) • Marc Steens, coordinateur de Clubcircuit (Belgique) • Els Wijman, directrice de VPT (Pays-Bas).

 

■ De 13h à 14h30 à au Trianon (salle de restaurant)

Annual french & dutch business lunch

Déjeuner/ Dutch Impact

Dutch Impact organise pour la 4ème année, son business lunch annuel à MaMA. Ce déjeuner sera l'occasion rêvée pour les professionnels de l'industrie musicale française et hollandaise de se rencontrer, discuter et faire affaire dans un environnement agréable et discret.

 

■ De 13h30 à 15h au Trianon.

Apéros pro

Deux fois par jour au Trianon, de 13h30 à 15h et de 17h à 18h30, des structures partenaires, des réseaux professionnels, organisent des rencontres sous la forme d'apéros ouverts à tous les professionnels accrédités. Une occasion originale de présenter ses activités, son actualité et d'organiser des rencontres autour de stands éphémères. La liste des structures partenaires organisatrices sera annoncée prochainement.

 

■ De 14h30 à 16h au Trianon.

Tous machos ?

Grand débat MaMA en traduction simultanée FR/EN

Quiconque travaille dans les métiers de la musique a le sentiment de vivre dans un milieu de liberté et de créativité plus ouvert et plus moderne que le reste de la société. Oui mais voilà : comment se fait-il qu'il y ait aussi peu de femmes à des postes de responsabilité et que les hommes dominent massivement toute la filière ? Et on ne parle pas des minorités dites « visibles »… Alors que le public est composé naturellement d'une moitié de femmes et qu'elles représentent au moins le tiers des artistes dans les musiques actuelles, quels sont les mécanismes qui les excluent dans nos entreprises ? MaMA ouvre le débat alors que des initiatives sont prises çà et là, des années après d'autres secteurs de la société.

Modératrice : Virginie Berger, fondatrice DBTH (France). Intervenants : Dr Alice Enders, directrice de Enders Analysis (UK) • Marie-Vorgan Le Barzic, DGA de Silicon Sentier (France) • Bénédicte Froidure, directrice de File 7 (France) • Vincent Cespedes, philosophe (France) • Jeremy Silver, président de Music Metric (UK).

 

■ De 14h30 à 16h au Centre Musical FGO-Barbara

Festivals : comment attirer un public international ?

Débat en traduction simultanée / MaMA & Yourope en collaboration avec IQ Magazine

Quelques festivals européens arrivent à attirer un public international. Quelles sont les raisons du succès international d'un festival, et les moyens d'y arriver ? Les responsables de certains de ces grands festivals internationaux seront là pour expliquer leur démarche et le chemin qu'il leur a fallu parcourir pour arriver à rassembler ce public.

Modérateur : Gordon Masson, rédacteur IQ (UK). Intervenants : Fruzsina Szep, directrice artistique au Sziget Festival (Hongrie) • Ivan Milivojev, co-fondateur de l’Exit Festival (Serbie) • Beba Naveira, responsable communication au Primavera Sound Festival (Espagne) • Guillaume Salancon, directeur Snapshot – Worldwide Festival (France).

 

■ De 14h30 à 16h au Centre FGO-Barbara.

Droits voisins : comment optimiser leur contribution à votre chiffre d'affaires ?

Atelier en français présenté par la SPPF

Institués en France depuis la loi Lang de 1985, les droits voisins sont désormais une source significative de revenus pour les labels et les artistes interprètes. Cet atelier se concentrera sur les moyens d'optimiser les revenus provenant de l'exploitation de votre répertoire et générés par les droits voisins, tant sur le territoire français qu'à l'international. Un groupe d'experts expliquera par quelles mesures et quelles systèmes les ayants-droit peuvent tirer le maximum de bénéfices de cette nouvelle manne.

Modérateur : Emmanuel Legrand, journaliste, Legrand Network. Intervenants : Jérôme Roger, directeur SPPF et UPFI • Marc Thonon, directeur d’Atmosphériques • Jean-Marie Guilloux, avocat • Alexis Monier, directeur financier de Wagram • Catherine Bonifacio, directrice de Sentinel • Stéphane Laick, directeur Label At(h)ome.

 

■ De 14h30 à 16h au Centre Musical FGO-Barbara.

Paris, capitale européenne, peut-elle relever le défi d'une politique publique

audacieuse envers les musiques actuelles ?

Débat en français présenté par le MAP

Au regard de l'évolution du secteur et des pratiques culturelles, le soutien aux structures de musiques actuelles ne peut plus reposer sur de seules aides financières sélectives mais doit tendre à plus de soutien structurel, d'accompagnement des acteurs et à une meilleure reconnaissance de ces derniers. Aujourd'hui, les collectivités locales doivent adopter une politique publique plus adaptée, construite en concertation avec les acteurs des musiques actuelles. Paris peut-elle jouer un rôle prescripteur dans la mise en place d'une telle politique? Le réseau MAP a  créé une commission politique  afin de mener une réflexion collective sur ces questions avec pour objectif d'être force de proposition auprès de la Mairie pour l'élaboration d'une politique à l'écoute de la filière.

Modérateur : Renaud Barillet, président MAP. Intervenants : Rodolphe Dardhalon, producteur, label Roy Music • Frantz Steinbach, vice-président MAP.

 

■ De 15h00 à 18h00 aux Trois Baudets.

The French meet Americas and Southern Europe

Speed-meeting en anglais / Bureau Export et Institut Francais

Des rencontres professionnelles internationales / speed-meetings sont organisés à l'occasion du FOCUS Musiques Actuelles, mis en œuvre dans le cadre d'un partenariat entre l'Institut Français, le Bureau Export et MaMA. Une cinquantaine de professionnels internationaux (agents, tourneurs, promoteurs, programmateurs de festivals et de salles, labels, etc), sont invités dans ce cadre à participer au MaMA afin de découvrir la scène musicale française et rencontrer la filière professionnelle française des musiques actuelles. Ces professionnels en provenance d'une trentaine de pays, identifiés et invités conjointement par le réseau culturel français à l'étranger, l'Institut Français et le Bureau Export en collaboration avec MaMA, prendront part à ces sessions de rencontres. Les participants français de MaMA pourront ainsi leur présenter leurs activités et établir avec eux un dialogue direct, pouvant déboucher sur des collaborations.

Intervenants : Lu Araujo, directrice générale Lumearte / Mimo Festival (Brésil) • Evelyne Cote, programmatrice Osheaga Festival / Evenko (Canada) • Martin Craciun, directeur artistique Soco Festival (Uruguay) • Steffen Dauelsberg, directeur exécutif Dell’Arte (Brésil) • Flavio De Abreu, directeur général Scubidu Music (Brésil) • Alessandro Ferrin, tourneur BPM Concerti / Virus Concerti (Italie) • Gabriel Garcia, directeur associé Absent Papa (Colombie) • Diana Glusberg, directrice artistique Niceto Club (Argentine) • Cristina King, co-directrice programmation Plaza Condesa / Festival FMX (Mexique) • Julian Martinez, promoteur T310 / Festival Estéreo Picnic (Colombie) • Joan Vich Montaner, programmateur / dir. Benicassim / Primero Spasitos (Espagne) • Attilio Perissinotti, co-fondateur, BPM Concerti (Italie) • Dimitris Voglis, fondateur Stereomatic Productions (Grèce).

 

■ De 15h30 à 16h30 au Trianon.

Métadonnées de la musique, indicateurs d'audience et activations de marque,

comprendre l'engagement de votre communauté

Atelier en français proposé par Greencopper Editions

Cet atelier sera animé par Greencopper qui accompagne les organisations culturelles dans le développement de leur stratégie numérique. Cet atelier abordera les concepts de métadonnées de la musique, d'indicateurs d'audience et activations de marque sur la base de quelques cas réel d'implémentation tels que : intégration du service de musique en ligne Deezer au sein des outils numériques de plus de 20 festivals en France et à l'étranger ; développement de la fonction sociale « Songsnaps » du festival Pitchfork (Chicago, US) ; Construction d'un « music recommander » qui génère une liste d'artistes comme recommandation personnalisée sur la base des préférences musicales de chaque festivalier. Cet atelier vous permettra d'apprendre comment exploiter les métadonnées de la musique pour construire des outils plus efficaces, comment mesurer le niveau d'engagement des utilisateurs et les taux de conversion vers les marques partenaires, quelles étaient les mesures d'audience dans le domaine du Live en France en 2013 et comment ceci se compare avec les observations à l'international.

Modérateur : Gwenaël Le Bodic, PDG de Greencopper (France). Intervenant : Cécile Martin, marketing manager à Greencopper (France).

 

■ De 16h30 à 17h30 au Trianon.

Radioscopie d'un parcours : Seymour Stein

Grand débat MaMA en traduction simultanée FR/EN

Comme à chaque édition, MaMA invite un grand nom de la filière musicale pour qu'il partage son expérience et retrace sa carrière : quels ont été ses plus grands succès, ses échecs cinglants, ses plus grandes fiertés ou ses frustrations, ou encore ses intuitions et l'instinct qui l'ont poussé à prendre les bonnes décisions ? MaMA est fier de recevoir Seymour Stein, vice-président de Warner Bros Records et co-fondateur de Sire Records.

Les débuts de Stein dans l'industrie du disque sont aussi surprenants que l'homme lui-même. Dans les années 50, ce garçon de Brooklyn décide de se présenter aux bureaux de Billboard pour demander à copier tous les charts (son hobby) ayant été publiés depuis sa naissance. Son zèle impressionne. A 16 ans, après avoir travaillé en tant qu'archiviste de charts pour Billboard, le jeune homme commença à travailler pour Syd Nathan à King Records, à Cincinnati. C’est grâce à Nathan que, des années plus tard, Seymour Stein créa son propre label, Sire, en 1966, après avoir travaillé comme administrateur pour Red Bird, le label de Leiber&Stoller ayant fait faillite.

Toujours reconnu pour sa grande capacité à dénicher les talents, Stein a été l'un des seuls directeurs de majors à admettre la validité et l'importance des mouvements punk et new wave, en signant les Ramones, les Talking heads, et Richard Gell & the Voidoids. Il est aussi connu pour avoir importé le groupe britannique FleetwoodMac aux Etats-Unis, ainsi que le Climax Blues Band et Focus. Au début des années 80, en pleine convalescence d'une opération à cœur ouvert, c’est sur son lit d’hôpital qu’il a signé le plus grand nom de sa carrière quand il prit sous son aile la jeune Madonna, seulement après avoir entendu une démo assez brouillonne de « Everybody ».

Aujourd'hui, Seymour Stein reste un des patrons les plus décalés et changeants de l'empire dcommunications et est considéré par une large majorité comme ayant les oreilles les plus affûtées du music business. Une icône. Il s’est d’ailleurs vu décerner cette année le tout premier CBGB Icon Award, récompensant les personnes ayant soutenu les artistes et la musique de façon réellement significative. Le prix lui a été remis accompagné de cette déclaration officielle : « Pour ce premier Icon Award, il n’y avait qu’un choix qui s’imposait : celui de Seymour Stein ».

Modérateur : Jeremy Silver, président, MusicMetric (UK).

 

■ De 17h à 18h30 au Trianon.

Apéros pro

Deux fois par jour au Trianon, de 13h30 à 15h et de 17h à 18h30, des structures partenaires, des réseaux professionnels, organisent des rencontres sous la forme d'apéros ouverts à tous les professionnels accrédités. Une occasion originale de présenter ses activités, son actualité et d'organiser des rencontres autour de stands éphémères. La liste des structures partenaires organisatrices sera annoncée prochainement.

 

■ De 18h30 à 19h 20 au Petit Moulin

La Marmite Nord-Pas de Calais vous invite !

Apéro pro - La Marmite. Langue : Français et Anglais

La Marmite, mise en œuvre par la Brigade d'Intervention Culturelle (BIC), est l'un des outils existants en région Nord - Pas de Calais pour le développement de carrières d'artistes dans le domaine des musiques actuelles. Elle permet aux musiciens de se produire hors des frontières régionales et hexagonales. Cette année, elle accompagne 6 formations de la Région Nord - Pas de Calais dont OKAY MONDAY au Petit Moulin au MaMA et aux Transmusicales de Rennes au Liberté le 5 décembre. Entrée réservée aux accrédités MaMA (dans la limite des places disponibles).

 

■ De 17h30 à 20h30 au Théâtre de l'Atalante

French VIP

Apéritif-concert proposé par la Sacem, le Midem, Le Bureau Export, la CSDEM et le FCM avec : Nathan Delacroix (Ipanema Music), Anita Drake (Ipanema Music), The Craftmen Club (Upton Park).

Initiée lors du Midem 2011, l’opération French VIP (French Vanguard of Independant Publishers) a valorise pendant 1 an le travail de jeunes éditeurs indépendants – cette année : Philippe Hebrard (Ipanema Music), Julien Banes (Upton Park), Vivien Gouery et Clarisse Arnou (Yotanka) - au travers de leur catalogue, de leurs artistes et de différents répertoires.

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article