Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Les Victoires de la Musique se réorganisent et se scindent

12 Janvier 2011 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Tremplins & Distinctions

Les Victoires de la Musique font peau neuve pour leur 26ème dition qui se déroulera dans quelques semaines. Tout d’abord, l’association est revenue à un vote en deux tours, le premier s’étant déroulé du 10 au 29 novembre 2010 (débouchant sur 8 présélections par catégorie) et le second du 16 au 29 décembre, qui a retenu 4 nominations par catégorie (voir article suivant). Destiné à contrebalancer les choix corporatistes des grosses maisons de disques qui favorisent leurs artistes, ce revirement rend les paris plus ouverts. Outre le collège des votants – 1 226 membres, dont 40 % d’artistes, 40 % de professionnels et 20 % de professions proches (journalistes, programmateurs radio, managers…), le public sera amené à voter via Internet.

Mais le changement le plus important est la scission de l’événement en deux cérémonies. La première, entièrement consacrée aux découvertes et nouveaux talents, se tiendra le 9 février au Zénith de Lille (avec, dit-on, Cyril Hanouna et Stéphanie Renouvin pour présentateurs) et sera retransmise sur France 4. La seconde, dédiée aux artistes installés, aura lieu le 1er mars, au Palais des Congrès à Paris, et sera retransmise en direct sur France 2. Elle intègrera les révélations récompensées un mois plus tôt. Finie donc l’interminable soirée de 4 heures au Zénith, au profit de deux cérémonies de 2h30, la première étant destinée à offrir une plus grande visibilité aux révélations (quoique sur la TNT… !). « On a voulu que ce soit plus représentatif de la musique en France » résume Thierry Chassagne, PDG de Warner Music France et président pour deux ans de l’association des Victoires, pour expliquer cette refonte. « Nous voulons réaliser un super show avec tapis rouge, chorégraphies et rencontres inédites. Là, il faut que les artistes jouent le jeu » annonce-t-il.

Autre changement, celui du prestataire. L’appel d’offre pour la production exécutive de la cérémonie a été remporté par DMLS TV (Anne Marcassus) – qui produit notamment « Les enfoirés », « La chanson de l’année » et « Les 500 choristes » pour la Une – et par MFP (Multimédia France Productions, filiale de France Télévisions dirigée par Pierre-Antoine Boucly). Les deux sociétés coproduiront les Victoires, succédant à Air Prod (Nagui), qui assurait la production exécutive des trois cérémonies (variétés, classique et jazz) depuis quatre ans. L’appel d’offre pour les Victoires classique a été remporté par Morgane Production, tandis que celui des Victoires jazz n’est pas finalisé.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article