Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

Les Victoires de la Musique consacrent H.-F. Thiéfaine et Orelsan

5 Mars 2012 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Tremplins & Distinctions

Les 27èmes Victoires de la Musique ont été décernées le 3 mars lors d’une soirée retransmise sur France 2 en direct du Palais des Congrès à Paris. Présentée par Alessandra Sublet, la cérémonie a doublement distingué Hubert-Félix Thébaine qui, boudé par la critique et snobé par les médias depuis trois décennies, prend sa revanche à 63 ans en se voyant consacré artiste masculin de l’année (face à Julien Clerc, Benjamin Bitola et Thomas Dutronc), tandis que la Victoire de l’album de chansons revient à « Suppléments de mensonge », son seizième album, déjà couronné du grand prix Sacem de la chanson française en novembre dernier. Dans la catégorie artiste féminine de l’année, c’est Catherine Ringer, autre négligée des Victoires (depuis « No Comprendo » des Rita Mitsouko, album de l’année en.. 1987) qui l’a emporté. Elle était en lice avec Camille, Nolwenn Leroy et Zaz. L’autre grand gagnant de la soirée est Orelsan, élu « révélation du public » tout en étant récompensé dans la catégorie musiques urbaines pour son album « Le chant des sirènes » (3ème Bureau).

 

Le palmarès :

▪ Artiste interprète masculin : Hubert-Félix Thiéfaine (Columbia).

▪ Artiste interprète féminine : Catherine Ringer (Because).

▪ Groupe ou artiste révélation du public : Orelsan (3ème Bureau).

▪ Groupe ou artiste révélation scène : Brigitte (3ème Bureau).

▪ Album de chansons : Hubert-Félix Thiéfaine pour « Suppléments de mensonge » (Columbia).

▪ Album rock : Izia pour « So Much Trouble » (AZ).

▪ Album de musiques urbaines : Orelsan pour « Le chant des sirènes » (3ème Bureau).

▪ Album de musiques du monde : Jehro pour « Cantina Paradise ».

▪ Album de musiques électroniques ou dance : Justice pour « Audio, vidéo, disco » (Columbia).

▪ Chanson originale : « Jeanne » de Laurent Voulzy (Columbia).

▪ Spectacle/tournée/concert : Jean-Louis Aubert pour le « Roc Eclair Tour » (product. Backline/VMA).

▪ Vidéo-Clip : « La Seine et moi » de Vanessa Paradis et M (Barclay), réalisé par Bibo Bergeron.

▪ DVD musical : « Les saisons de passage » de M (Barclay), réalisation Laurent Thessier.

 

Après plusieurs tentatives dont le flop de 2011, la grand-messe annuelle de l’industrie musicale peine toujours à se renouveler et à trouver son rythme. Pire, elle a enregistré cette année le plus mauvais score d’audience de son histoire. Produite à nouveau par Anne Marcassus (Les Enfoirés), elle n’a réuni qu’un peu plus de 2,5 millions de téléspectateurs, soit 12,6 % de parts d’audience, très largement devancées par l’émission musicale « The Voice » sur TF1, qui revendique de son côté 8,4 millions de téléspectateurs et 35 % d’audience. Les critiques, dans la presse, ne manquent pas au sujet de la cérémonie, dont celle – récurrente – de sa longueur (4 heures pour 13 catégories, et un premier trophée qui n’a été remis qu’au bout de 45 mn…). D’autres l’ont trouvée « trop convenue », « sans relief », « d’un calibre indigeste », « manquant d’originalité et de créativité ».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article