Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Les réactions au lancement de la carte Musique

25 Novembre 2010 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Musique en ligne

L’UPFI s’est félicité du lancement effectif de la carte Musique par le ministre de la Culture  considérant que la mesure « vient utilement compléter les efforts accomplis par les producteurs eux-mêmes » et que son financement par l’Etat « permettra de créer un cercle vertueux en encourageant la consommation légale de musique sur les réseaux numériques en lieu et place des échanges illicites ». Les producteurs indépendants, qui rappellent que l’ensemble des catalogues sont disponibles sur la quasi-totalité des plates-formes et que les DRM ont été supprimés sur le téléchargement à l’acte, « Il y a tout lieu d’espérer qu’elle permettra d’accélérer le développement de l’ensemble des services de musique en ligne qui accusent un retard important par rapport à plusieurs pays étrangers ». L’UFPI déplore cependant que ce soit la seule des recommandations issues du rapport Zernike qui ait été effectivement mise en œuvre à ce jour et s’inquiète de l’absence de mesures ambitieuses et structurantes concernant le financement de la production phonographique.

« Cette opération, issue du rapport Création & Internet, très attendue par la filière musicale, est un encouragement à la découverte des offres légales de musique en ligne disponibles en France, qui sont aujourd’hui multiples, simples d’utilisation et proposent une grande diversité de répertoires (8 millions de titres) » écrit le Sep en soulignant que les producteurs se sont engagés aux côtés des éditeurs de services en ligne pour proposer des offres spécifiques aux bénéficiaires de la Carte Musique afin de la rendre encore plus attractives, et qu’ils vont relayer ce dispositif à travers les campagnes publicitaires de leurs artistes à la télévision, pour en accroître la visibilité. « Ils contribueront ainsi avec les plateformes, à hauteur de 20 % à l’ensemble de l’opération ».

Les auteurs, compositeurs et éditeurs de musique espèrent que la mesure incitera les internautes à se tourner vers les services légaux de musique en ligne. « La SACEM en attend une contribution significative au développement d'un marché numérique encore balbutiant » indique Bernard Mayet, président du directoire. Elle souhaite « que la carte musique soit à même d'améliorer les revenus que les ayants droit tirent de ces exploitations en ligne ».

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article