Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

Les innovations numériques au sein de l’écosystème du spectacle

13 Février 2014 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Spectacle vivant

Le Prodiss a présenté, lors de sa conférence de presse au Midem, les résultats d’une étude prospective confiée au cabinet Items sur les usages numériques et leur impact sur la scène. Elle s’attache aux innovations apportées par Internet, les réseaux sociaux et le mobile pour le spectacle vivant et recense les principaux leviers numériques utilisés par les entrepreneurs de spectacles (producteurs, exploitants de salles, promoteurs de spectacles en région et festivals) pour développer leur activité. Tout en soulignant que les outils numériques sont aussi largement utilisés par ceux qui vendent les concerts (prestataires de billetterie, plateformes de vente), par ceux qui y assistent (fans et spectateurs occasionnels) et par les artistes qui tirent massivement parti des réseaux sociaux pour nouer des relations avec leur public.

En ressort que le public des concerts est de plus en plus connecté et équipé : 86% des internautes français sont membres d’au moins un réseau social, 34% y suivent des artistes musicaux, 19% y commentent les concerts et spectacles auxquels ils assistent. Ils sont 75% à utiliser leur smartphone pour prendre des photos ou filmer pendant un concert, un festival ou un événement sportif, 34% à l’utiliser pour publier des photos sur les réseaux sociaux et 33% pour rechercher des infos en temps réel sur l’événement. Le numérique est aussi, pour les entrepreneurs de spectacles, un moyen d’améliorer l’expérience du concert, tant pour l’information du public (réseaux sociaux, sites internet, newsletters, applications mobiles) que pour enrichir le concert (applis dédiées à un concert ou un festival, dispositifs permettant l’interactivité avant, pendant et après le concert et de nombreuses autres innovations).

Le live sur les plateformes de partage de vidéo

La diffusion des concerts en streaming sur Internet se développe sous différentes formes (live streaming et différé, concerts privés) et sur de nombreuses plateformes, qu’elles soient généralistes, spécialisées dans la diffusion en direct ou musicales L’étude pointe les audiences considérables atteintes par YouTube (1 416 millions de vidéos vues en novembre 2013) par rapport à Dailymotion (145 millions), TF1/Wat (41 millions), Google (33), Yahoo (29). Les vidéos musicales comptent pour 13% des 3 milliards de vidéos disponibles sur la plateforme, soit 375 millions, et sont de loin les plus populaires avec un nombre moyen de 40 000 vues par jour, contre environ 20 000 pour les films et 15 000 pour les séries. Parmi les vidéos musicales, on compte 22% de live (soit 79 millions) mis à disposition par des comptes non officiels et seulement 1,2 % (4,3 millions) par des comptes officiels. Sur les plateformes de partage de vidéos, les ayants droit sont rémunérés sur la base d’un partage des revenus publicitaires, en fonction du nombre de vues, mais toutes les captations ne sont pas monétisées. Leur monétisation se heurte aux difficultés de repérage, par les ayants droit, des vidéos mises à disposition par les internautes et aux systèmes de blocage des publicités (Freebox, logiciel Adblock…).

 

Comment, en France, les salles et festivals utilisent les outils numériques

                                                                                             Salles                       Festivals

  Présence sur Facebook                                                100 %                          100%

  Compte Twitter                                                                  84%                            100%

  Chaîne sur les sites de partage vidéo                         30%                             30%

  Blog (en plus de leur site vitrine)                                    6%                              35%

  Application mobile                                                             7%                              75%

Source SocialBand

 

 

Selon deux études réalisées par SocialBand en avril 2013 pour les salles de spectacles et en janvier 2013 sur les 20 plus grands festivals français, les Vieilles Charrues sont suivies par plus de 100 000 fans sur Facebook, et Rock en Seine par 10 000 followers sur Twitter. Côté salles, seules une dizaine ont plus de 10 000 fans Facebook. Le Point Ephémère à Paris est la seule à avoir plus de 10 000 followers sur Twitter. « Il faut cependant souligner que l’activité et la visibilité des acteurs français pourraient être encore plus dynamique sur les réseaux sociaux », commente le Prodiss, qui met en avant dans son document, à titre d’exemple, diverses applications mobiles (comme celle de Live Nation, n°1 de la catégorie musique sur l‘Apple Store, téléchargée plus de 5 millions de fois), plateformes et initiatives innovantes en matière d’outils numériques, d’interactivité avec le public, de partenariats (Deezer, Spotify…) et de découverte de spectacles.

Pour le Prodiss, il s’agit là d’un premier recensement des principaux leviers numériques utilisés par les entrepreneurs de spectacles (producteurs, salles, promoteurs en région, festivals) pour développer leur activité. Un second volet, qui s’attachera à mesurer l’impact et les retombées économiques et sociales de l’utilisation des outils numériques, sera publié à l’occasion du Printemps de Bourges.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article