Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

Les industries culturelles et créatives, un des atouts de l’Europe…

5 Décembre 2014 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Europe

Les industries culturelles et créatives européennes représentent 535.9 milliards d’euros de chiffre d’affaires (total consolidé) et emploient plus de 7 millions d’Européens dont 19/1% de moins de 30 ans. C’est ce que révèle une étude réalisée par EY à l’initiative du Gesac (Groupement européen des sociétés d’auteurs et compositeurs) avec le soutien de 18 organisations partenaires (dont l'IFPI et Impala).

Onze secteurs ont été analysés et passés au crible : livre, presse, musique, spectacle vivant, arts visuels, télévision, cinéma, radio, jeux vidéo, architecture et publicité. C’est la première fois que ces industries sont analysées dans un périmètre aussi complet en Europe.

Les 11 marchés de la culture                       en milliards d’euros               en milliers d’emplois

Arts visuels

127,6

1 231,5

Publicité

93

818

TV

90

603,5

Journaux & magazines

70,8

483,5

Livres

36,3

646

Architecture

36,2

493

Spectacle vivant

31,9

1 234,5

Musique

25,3

1 168

Cinéma

17,3

641

Jeux vidéo

16

108

Radio

10,4

97

Total

554,8

7 524

Précision : La somme des chiffres du secteur (chiffre d’affaires comme emplois) excède le total consolidé annoncé précédemment, car ce dernier est obtenu après élimination des doubles comptages. La musique live, par exemple, est comptabilisée à la fois dans le secteur spectacle vivant et dans le secteur musique, mais n’est prise en compte qu’une seule fois dans le total général.

Le troisième employeur de l’Europe

Les industries culturelles et créatives représentent 4,2% du PIB de l’Europe et emploient, directement ou indirectement plus de 7 millions de personnes, soit 3,3% de la population active de l’UE. Ce qui en fait le troisième employeur après les secteurs de la construction et de la restauration. Le spectacle vivant, les arts visuels et la musique emploient chacun plus d’un million d’Européens.

En créant des emplois directs et indirects, les auteurs, artistes et créateurs jouent un rôle primordial dans ce dynamisme économique, note l’étude en indiquant que la culture et la création représentent cinq fois plus d’emplois en Europe que le secteur des télécoms et deux fois et demi plus que celui de l’automobile. Avec 650 000 auteurs et compositeurs, 457 000 musiciens, artistes et techniciens du live, 62 000 postes dans l’édition, la production et l’audiovisuel, le secteur musique représente à lui seul un total de 1,2 million d’emplois pour les 28 états membres de l’Union européenne, soit autant que le secteur des télécoms.

« Les industries culturelles et créatives jouent un rôle primordial dans la croissance, l’emploi et l’influence internationale européenne. Les décideurs politiques européens doivent renforcer leur position en les soutenant et en consolidant leur pierre angulaire qui est le droit d’auteur » réaffirme à cette occasion Jean-Noël Tronc, directeur général de la Sacem et vice-président du Gesac.

Des secteurs générateurs de croissance

L’étude souligne aussi l’ancrage numérique, indiquant que 70% du temps moyen que passent les Européens sur une tablette est consacré à la consommation d’un bien culturel, que le numérique a généré entre 2001 et 2011 plus de 30 milliards supplémentaires tous secteurs confondus et que, pour la musique enregistrée, il a représenté une hausse de 109% entre 2009 et 2013.  

Les chiffres et les témoignages collectés confirment que les industries culturelles et créatives sont sources de croissance, d’emplois mais aussi de rayonnement et d’innovation. Pour les auteurs de l’étude, la résistance de l’économie créative à la crise est une évidence. Elle reste dynamique et à croissance rapide malgré un contexte difficile.

« La culture est un des plus grands atouts de l’Europe (…), un de ses grands espoirs », considère Martin Schultz, président du Parlement européen. « L’avantage concurrentiel de nos secteurs culturels et créatifs dépend de la préservation d’un cercle vertueux de talent créatif, d’expression artistique, d’esprit d’entreprise et d’investissement, mais aussi de véritable récompense et rémunération des créateurs. Consolider ce cercle, en favorisant un environnement propice à la diversité culturelle et à la créativité dans le monde numérique, sera certainement l’une des principales tâches de la Commission européenne » souligne-t-il dans un éditorial.

Pour télécharger l’étude > http://www.francecreative.fr/france-creative-salue-la-publication-de-letude-ey-les-secteurs-culturels-et-creatifs-europeens-generateurs-de-croissance/

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article