Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

Les dossiers prioritaires de la rentrée pour le Snep

15 Septembre 2012 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Organismes

Actualité oblige, l’abandon du projet CNM annoncé par la ministre de la Culture a été largement commenté par le Snep lors de son point presse du 13 septembre. Le syndicat de l’édition phonographique attend surtout d’en savoir davantage sur les suites que la Rue de Valois entend donner pour répondre aux inquiétudes des producteurs. « S’il existe une alternative crédible pour protéger la filière musicale, nous ne sommes pas arc-boutés sur le CNM » explique David El Sayegh, directeur général du Snep. Mais il apprécie mal les dernières déclarations de la ministre concernant le renforcement de mesures au seul bénéfice des indépendants, faisant valoir que les majors sont tout aussi actives à essayer de développer des artistes. « La diversité est autant chez Sony que chez Wagram. 80 % des salaires des intermittents dans le disque sont versés par les majors » rappelle-t-il, tandis que son président Stéphane Le Tavernier estime que « le débat major/indés est d’un autre âge et complètement dépassé ». Sur la question du financement mise en avant par le gouvernement pour justifier l’abandon du projet CNM, « il y a un choix politique à savoir ce qu’on fait d’une taxe dont le rendement est exponentiel. Peut-on imaginer qu’une part revienne à la musique, que ce soit avec un CNM ou sans ? » s’interroge le Snep.

La mission Lescure figure parmi les autres dossiers prioritaires du syndicat, lequel sera entendu dans le cadre de la concertation qui démarrera en octobre. C’est la place de la musique dans les médias qui concentre son attention. Le bilan des diffusions radios sur le premier semestre 2012, réalisé par Yacast, témoigne d’une baisse des diffusions francophones (-8,8 %) et du nombre de titres francophones (-9 %). Depuis 2008, le part d’artistes francophones parmi les 100 meilleures diffusions du semestre a reculé de 27 % et celle des nouveaux talents francophones de 33 %. « Même si on avait un CNM et des aides supplémentaires pour produire des artistes, si on ne peut pas les exposer davantage, cela ne sert à rien » déclare David El Sayegh. Concernant la télévision, Stéphane Le Tavernier déplore l’absence de renouvellement en termes de programmes (« Il n’y pas d’offre moderne et nouvelle. Il y a bien Taratata, qui est une bonne émission, mais elle existe depuis 25 ans »).

Sur les affaires juridiques, le Snep se félicite de la récente décision de justice en faveur des producteurs dans le contentieux qui les opposait à Google au sujet de la suggestion de sites de téléchargement illicite par le moteur de recherche. « Il s’agit d’une première dans le monde » souligne David El Sayeg. Enfin, en matière de communication, le Snep a annoncé le lancement de son nouveau site, www.snepmusique.com. On y retrouve l’arborescence de l’ancien site disqueenfrance.com (l’actu, chiffres du marché, classements de vente, musique & numérique, disques d’or) avec, pour nouveauté, un espace « L’actu des artistes » – réalisé avec la technologie Snowite – présentant les sorties. On peut aussi s’inscrire à la newsletter du syndicat.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article