Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

Le nouveau Midem se dessine pour 2013

7 Septembre 2012 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Evénements pros

Le 47e Midem se tiendra du 26 au 29 janvier 2013 à Cannes. Réinventé de fond en comble pour sa précédente édition, le marché poursuit sa nouvelle dynamique, réunissant désormais tous les acteurs du nouvel écosystème musical, le « core business » (labels, éditeurs, distributeurs, SPRD, organismes…) mais aussi artistes (11 % des participants l’an dernier), nouvelles technologies (18 %), marques et agences de communication (16 %)…« Nous avons réussi le repositionnement du Midem, avec des représentants dans tous les secteurs que nous visions » commente son directeur, Bruno Crolot, qui tire un bilan « très majoritairement positif » de l’édition 2012. Celle-ci avait enregistré une croissance de 13 % (« la première depuis 2006 »), avec 6 900 participants de 75 pays, 3 000 sociétés exposantes (dont 840 nouvelles et 155 start-ups), 338 journalistes et 80 concerts avec 120 artistes et groupes, un premier « Midem Festival » et un « Midem Off » à travers la ville de Cannes.

« Je considère qu’on était en année zéro » commente Bruno Crolot, qui vise une croissance sur d’autres sources de revenus (dont le sponsoring qui « devient conséquent ») et des services à forte valeur ajoutée. En juillet, il se disait optimiste pour la prochaine édition. « Nous avons resigné avec les clients importants, dont la SCPP. Les pavillons (stands collectifs) sont affectés par la crise économique générale. Mais les professionnels qui sont là sont ceux qui comptent, c’est l’essentiel » considérait le directeur du Midem 

Il entend bien poursuivre l’impulsion, en maintenant les événements qui ont fait leurs preuves, en en créant d’autres, mais aussi en tenant compte des critiques de l’an dernier. Les participants ont été perturbés par les chamboulements, le temps de retrouver leurs marques et leurs codes. « Nous allons améliorer la signalétique, qui n’était pas assez claire et explicative et, pour l’exécution logistique, nous pouvons et allons faire mieux », promet le directeur du Midem. Il convient que le classique n’était pas assez valorisé lors de l’édition 2012 et annonce une offre plus développée, avec des produits d’exposition, des pods simplifiés avec des prix d’entrée plus attractifs (950 €), davantage de networking, un bar au sein de la zone classique, une zone de forums dédiés aux experts et journalistes dans un format plus ouvert et informel, le renouvellement du partenariat avec IMZ, la création d’une Midem Classical Ambassy avec des concerts de petites formations, et une communication rafraîchie.

Les perspectives 2013

On retrouvera dans l’édition 2013 la Midem Academy, les grands sommets habituels (IMMF, IAEL, Cisac…), le Visionary Monday (mais plus court, avec  la « disrupties creativity », la créativité en rupture, pour thématique), la Marketing Campaign Competition, le Midem Lab, le Hack Day, l’espace Innovation Factory, la zone « Tech »... Le direct2fan sera encore mis en avant, avec la reconduction du Direct2fan Camp « qui avait bien marché en 2012 ». Côté nouveautés, le Midem annonce la création d’un nouvel espace, baptisé Brand Central, dédié aux marques, à la synchro et à l’endorsement, Il proposera « un programme d’apprentissage sur mesure dirigé par des experts de l’industrie afin de mieux comprendre les synergies entre musique et marques » avec études de cas, sessions d’écoute et ateliers. La zone Brand Central accueillera également les présentations des 20 finalistes de la deuxième Midem Marketing Competition pour laquelle est ouverte une seconde catégorie qui soulignera le meilleur placement de musique dans une publicité (appel à projet ouvert jusqu’au 11 novembre).

Sur des aspects plus festifs,  un « Midem happy hours Bar » ouvrira de 18h à 20h, face au palais des festivals. Le Midem organisera par ailleurs une première rencontre avec ses « first timers » (les nouveaux participants)  lors d’un apéro géant « décontracté et convivial » le samedi soir, tôt, dans le palais. Concernant le live, le Midem Off va être développé. Il sera cette fois gratuit pour les artistes (un appel à candidatures a été lancé en ce sens). « Nous aurons aussi notre propre scène, notre propre tremplin tous les soirs, avec des artistes sélectionnés par notre équipe de programmation », annonce Bruno Crolot. S’y produira notamment le groupe retenu suite à l’appel d’offre qu’avait lancé le Midem en avril pour sélectionner la bande-son de la campagne marketing globale de son édition 2013 (près de 800 soumissions reçues en 2 semaines). Pour le « Midem Festival », l’accord a été renouvelé avec Alias (Jules Frutos) qui s’y est attelé plus tôt cette année (« de belles choses se profilent »).

En termes de politique tarifaire, le tarif start-up (495 €) été élargi aux jeunes entreprises (de moins de 2 ans et de moins de 10 salariés) et le Midem réitère ses tarifs préférentiels pour les artistes et les étudiants (4% des participants l’an dernier) à 295 €. S’agissant des sociétés qui viennent déjà, Bruno Crolot veut ouvrir le Midem – via un pavillon –  à des niveaux hiérarchiques plus bas. « C’est bien d’avoir les exécutifs et les décisionnaires, mais nous voulons aussi les opérationnels et ceux qui apprennent leur métier » déclare-t-il. Une volonté d’ouverture et de renouvellement donc, pour que le marché soit « un moment unique, riche en découvertes, rencontres et partenariats qui inventent les nouvelles connexions du monde de la musique ».

(*) L’accréditation plein tarif pour le Midem est à 895 € sur site, mais à 495 € si l’on s’inscrit avant le 30 septembre, 690 € avant le 30 novembre et 795 € avant le 24 janvier.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article