Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Le ministre de la Culture présente ses grands axes à la filière

26 Janvier 2010 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Politiques culturelles

Perpétuant la tradition, le ministre de la Culture et de la Communication s’est déplacé à Cannes pour inaugurer le 24 janvier la 44ème édition du Midem. Après le parcours fléché du cortège officiel dans les allées du palais avec haltes sur quelques stands choisis, Frédéric Mitterand a tenu une conférence de presse au cours de laquelle il a annoncé les quatre grands axes de sa feuille de route, suite aux mesures préconisées par le rapport de la mission Zelnik. Tout d’abord le développement de la consommation légale de musique, avec le lancement de la « carte musique ». Défendant l’idée d’une carte de 25 euros donnant droit à 50 euros de pouvoir d’achat, il annonce la mise en place d’ici une dizaine de jours d’une cellule de travail pilotée par un chef de projet pour organiser fiscalement et juridiquement le dispositif, qu’il souhaite effectif avant l’été. Le ministre annonce aussi la mise en place d’une plateforme de référencement de l’ensemble de l’offre de musique en ligne.

La simplification du système de gestion des droits est le deuxième axe que s’est fixé le ministre. Une initiative qui divise la filière musicale et à laquelle les producteurs, majors comme indépendants, sont hostiles. Eventualité ou perspective inéluctable ? « Je veux promouvoir avant tout le dialogue et la concertation, mais je souhaite aboutir aux résultats préconisés par le rapport Zelnik » a répondu Frédéric Mitterand. « Il faut avancer vite pour enrichir l’offre internet et mettre à profit le délai d’un an donné par le Président de la République » a ajouté le ministre, en annonçant qu’il a nommé un médiateur – Emmanuel Hoog, actuellement à la tête de l’INA – pour mener cette concertation. A défaut d’un accord, c’est une loi qui tranchera.

Par ailleurs, le ministre fait sienne la préconisation de favoriser les investissements en faveur de la création, notamment via le crédit d’impôt qui est prolongé jusqu’à décembre 2012 et dont les améliorations seront effectives dès le début 2011. La dimension européenne est le dernier axe retenu par Frédéric Mitterand, dans la perspective de la révision du cadre législatif européen pour une baisse de la TVA sur les produits culturels en ligne. « Je me bats avec détermination » a souligné le ministre. Au cours de sa conférence de presse, il a aussi abordé la question de la place de la musique à la télévision, en particulier celle des concerts et spectacles vivants. « Les chaînes qui diffusent plus de 50 % de musique y seront invitées » a déclaré le ministre qui évoque de futurs décrets. Pour Frédéric Mitterand, « la musique ne doit pas être reléguée dans des ghettos cathodiques ».

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article