Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

La filière musicale française réalise près de 170 M€ à l’export

7 Février 2013 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Economie & marché

Les producteurs phonographiques français ont réalisé un chiffre d’affaires à l’export de 55,2 M€ en 2011, dont 70 % en Europe, a annoncé le Bureau Export. Des résultats stables comparés à l’année précédente qui marquait une première augmentation (de 12 %) depuis l’arrivée de la crise. La baisse des ventes physiques est compensée à l’international par la forte progression des revenus du numérique, qui ont compté pour 35% des ventes export en 2011, contre 30% en 2010 et 18% en 2009. Les revenus liés à la synchro se sont élevés à 1,6 M€. Par ailleurs, l’export a généré 21 M€ pour les producteurs de spectacles français, dont 80% réalisés en Europe. S’y ajoutent les 80,2 M€ de droits d’auteur perçus par la Sacem à l’étranger (en hausse de 8,3% par rapport à 2010) et les 13 M€ de perceptions directes des éditeurs français à l’export. Au total, ce sont ainsi près de 170 M€ qui ont été générés hors de nos frontières en 2011*.

 

Les revenus de l’export

Producteurs phonographiques                                                                                 55,2 M€

Producteurs de spectacles                                                                                     21,0 M€

Droits d’auteur perçus par la Sacem                                                                        80,2 M€

Perceptions directes des éditeurs français                                                               13,0 M€

Total à l’export                                                                                                  169,4 M€     

Ces chiffres sont tirés du premier bilan de la filière musicale à l’exportation, réalisé par le Bureau Export et le CNV qui mutualisent leurs compétences et leurs financements depuis 2010 au sein d’une commission conjointe d’aide à l’export et ont mis en place une première enquête conjointe auprès des producteurs phonographiques et des entreprises de spectacles.

 

(*) A titre indicatif, les recettes d’exploitations de films français à l’étranger s’élèvent, pour la même année, à près de 157 M€ (source CNC).

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article