Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

L’Hadopi en campagne pour lancer son label offre légale

12 Juin 2011 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Musique en ligne

Dans le cadre de sa mission d’encouragement de l’offre légale prévue par la loi, l’Hadopi lance un label « qui permet à l’internaute d’identifier clairement le caractère légal des offres de contenus proposées en ligne », qu’il s’agisse de téléchargement ou de streaming. Baptisé « PUR » (pour Promotion des Usages Responsables), il se veut être « un signe de ralliement solide et rassurant », « fédérateur et immédiatement reconnaissable ». Les bénéficiaires de ce label – octroyé sur demande pour une durée d’un an renouvelable – en apposeront le logo (une petite pastille bleue) sur leur site internet.

Ce lancement est soutenu par une campagne de communication déclinée à partir de ce 13 juin et pendant 1 mois sur tous les médias : TV (3 films de 30 secondes), radio (2 spots de 30 secondes), presse et affichage (6 visuels), web, dépliants, cartes postales... « La création de demain se défend aujourd’hui » est le slogan de cette nouvelle campagne, à travers laquelle Hadopi veut, «  de manière ludique et pédagogique », « chercher à faire comprendre que la création est un enjeu pour la société, et pas seulement pour ceux qui en vivent », « susciter des comportements solidaires et responsables en émettant un message fort » et « fédérer le grand public autour d’une solution collective » (les usages responsables). « Il fallait sortir de la vision à court terme sur la riposte graduée pour présenter un usage responsable de l’Internet, et resituer Hadopi dans un écosystème culturel, avec un ton ludique » explique  Elisabeth Billemaz, directrice de l’agence H and Home, qui a réalisé cette campagne d’un budget de 3,2 millions d’euros.

« L’idée n’est pas de culpabiliser, de pénaliser, de stigmatiser, mais de se projeter dans l’avenir, d’expliquer qu’en naviguant de façon responsable, on fait le choix de défendre la possibilité, pour les créateurs, de continuer à défendre leur art », argumente la Haute autorité, en indiquant que « au total, les trois quarts de la population française devraient être sensibilisés à ce message et au label Promotion des Usages Responsables ». Ce label ne sera toutefois pas l’apanage de la légalité. « Ce n’est pas parce qu’une plateforme ne sera pas labellisée qu’elle sera illégale. Ladite labellisation se fera progressivement et sur demande des sites eux-mêmes », précise Marie-Françoise Marais, présidente de l’Hadopi.

La liste des labellisés (une vingtaine aujourd’hui, 30 à 40 espérés d’ici la mi-juillet) sera disponible à l’adresse www.pur.fr, qui décrira les différentes offres et leurs contenus et les modalités d’accès, et comprendra une partie éditoriale sur les évolutions et tendances de l’offre légale.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article