Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

Global Repertoire Database : le groupe de travail lance son étude

27 Septembre 2011 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #International

Le groupe de travail de la  base de données mondiale sur les œuvres musicales (Global Repertoire Database ou GRD) a lancé son étude sur l'intervention et la définition des parties prenantes. Le projet avait été initié à la suite d'une demande de la Commission européenne en 2009 avec la constitution d’un groupe de travail disparate mais représentatif – comprenant des éditeurs, des associations d'auteurs, des sociétés de perception et des fournisseurs de services numériques – qui a publié un ensemble de recommandations en décembre 2010 désignant ICE (the International Copyright Enterprise) comme fournisseur de solutions technologiques, et Deloitte comme chef de projet pour soutenir la réalisation de la GRD.

L’étude lancée prévoit une consultation de l’ensemble de la filière musicale pendant 20 semaines pour déterminer les aspects du traitement et de l'organisation des éléments techniques, informatiques et commerciaux, ainsi que l'approche de la gouvernance et du financement. Outre le noyau dur, composé d’EMI Music Publishing, Universal Music Publishing, iTunes, PRS for Music, Stim, la Sacem, et rejoint par l’ECSA (European Composer and Songwriter Alliance), l’ICMP (International Confederation of Music Publishers), la Cisac (Confédération Internationale des Sociétés d'Auteurs et de Compositeurs), Google et Omnifone, un groupe plus large de parties prenantes sera consulté. Un programme de séminaires ouverts sur internet établira le programme de la phase de conception de la GRD. Les dates et les renseignements complémentaires sur les séminaires sur internet seront bientôt disponibles sur le site internet de la GRD (http://www.globalrepertoiredatabase.com/).

L'objectif de cette initiative trans-sectorielle est de fournir, pour la première fois, une représentation unique, globale et fiable de la propriété et du contrôle des œuvres musicales au niveau international, Une fois mise en place, la GRD devrait améliorer l'administration des droits musicaux au bénéfice de l'ensemble de l'industrie, réduire les coûts importants de traitement des données et de fonctionnement, contribuer à limiter les obstacles administratifs aux entreprises qui cherchent à distribuer du contenu en ligne, et permettre aux créateurs d’être plus rapidement et efficacement rémunérés. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article