Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

Fonds d’Avances aux Industries Musicales : nouvelles modalités

14 Février 2014 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Aides & Financements

L’Institut pour le Financement du Cinéma et des Industries Culturelles (IFCIC) fait évoluer les modalités d’intervention du Fonds d’avances aux industries musicales (FAIM). En accord avec le Ministère de la Culture et de la Communication et la Caisse des Dépôts et Consignations, deux améliorations viennent d’y être apportées. C’est tout d’abord la mise en place d’une procédure simplifiée et accélérée d’instruction et de décision. Elle concerne les avances de 50 000 € ou moins, ainsi que les avances inférieures à 100 000 € et d’une durée de moins de 36 mois, si l’entreprise demandeuse a bénéficié d’une aide du ministère de la Culture ou d’un organisme d’intérêt général du secteur (Bureau Export, FCM...) dans les six mois précédant la demande.

C’est, par ailleurs, l’extension aux investissements structurels de toutes les entreprises éligibles du bénéfice des avances participatives (« quasi-fonds propres »), auxquelles seuls pouvaient prétendre depuis fin 2011 les éditeurs de service de musique en ligne. « Cette mesure conforte le FAIM dans sa capacité à déclencher la mise en place de financements bancaires complémentaires » explique l’IFCIC. Depuis sa création en 2006, le FAIM a octroyé 128 avances remboursables pour un montant cumulé de 24,3 M€ en faveur de 82 entreprises – producteurs, éditeurs, distributeurs, détaillants, acteurs de la musique en ligne – dont la plupart (80%) réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 1,5 M€. Ces avances sont venues en appui de près de 78 M€ d’investissements et ont permis de lever plus de 17 M€ de crédits bancaires.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article