Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

En bref…

30 Juillet 2013 , Rédigé par Gildas Lefeuvre

■ Pour faire face à une baisse de ses résultats, l’enseigne Casino réduit ses coûts partout où elle le peut. Elle a ainsi décidé d’interrompre la diffusion de musique dans 450 de ses magasins (hypers et supermarchés) pour économiser « plusieurs centaines de milliers d’euros de versements de droits », selon Philippe Mattelon, chef du service des licences, en charge des grands comptes, à la Sacem. Une décision provisoire (effective jusqu’à fin 2013), tant on connaît la valeur ajoutée de la musique dans les actes d’achat. Au total, les grandes surfaces alimentaires ont versé 6 millions d’euros à la Sacem en 2012.

Sophie Maurin est lauréate du prix Premières Francos avec l’Adami, décerné le 15 juillet à La Rochelle par un jury présidé par Claire Denamur. En lice avec Granville, Yan Wagner, Mathilde Forget et AuDen, elle se produira en première partie d’un artiste confirmé sur plusieurs dates, dans le cadre du programme d’aide aux premières parties de l’Adami, avec l’aide du Chantier des Francos. Sophie Maurin est par ailleurs « coup de cœur » des Inrockuptibles.

Le streaming représente 70% du marché de la musique enregistrée en Suède (pays de Spotify), selon des chiffres publiés par GLF, l’association de l’industrie phonographique suédoise. L’écoute en ligne – dont la part était de 57% un an plus tôt – dépasse ainsi très largement les ventes de supports physiques (25%) et le téléchargement (5%).

■ Suite au plan de structuration de Harmonia Mundi, conduisant à la fermeture de 15 magasins sur les 24 de l’enseigne, le Calif envisage d’en reprendre certains (« un peu moins de 10 boutiques »). Le Club action des labels indépendants travaille sur le dossier avec le ministère de la Culture et espère réussir à disposer d’une ligne budgétaire dédiée pour aider les disquaires à poursuivre leur activité.

■ Depuis le début de l’année, Google a déréférencé de ses résultats de recherche – à la demande des ayants droit – plus de 105 millions d’URL pointant vers des contenus jugés illicites. C’est le double des demandes de suppression traitées durant l'ensemble de l'année 2012. Elles émanent notamment de la société britannique Degban (spécialisée dans les outils et services de traque du piratage de contenus numériques), de la RIAA (Recording Industry Association of America) et de la BPI (British Recorded Music Industry). Pour le seul mois de juin, Google a reçu plus de 14 millions de requêtes.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article