Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

Disparition de Bernard Chérèze

26 Octobre 2013 , Rédigé par Gildas Lefeuvre

 

Bernard Chérèze est décédé le 23 octobre à l’âge de 54 ans, des suites d'une longue maladie. Son nom restera lié à celui de Radio France, et plus particulièrement de France Inter, dont il a été directeur de la musique pendant 14 ans. Passionné de radio (il y a consacré toute sa vie), il était un infatigable découvreur de talents

Bernard Chérèze avait débuté son parcours sur les ondes en 1981, dans l’essor des radios libres, comme animateur à Lyon. En 1986, il avait intégré Radio France où il dirigea plusieurs stations locales (Lyon, Valence, Strasbourg) avant de rejoindre la direction de FIP en 1995 en tant que responsable des programmes. Repéré par Jean-Luc Hees, il avait été nommé en 1999 conseiller pour la programmation musicale de France Inter, dont il deviendra directeur des programmes en 2002 puis directeur de la musique en 2006. Il a largement contribué au renouvellement de la couleur musicale de la radio et fut à l’origine des concerts-événements « Live au 104 » (Carlos Santana, Peter Gabriel, Ben Harper, Nora Jones, Higelin, Joe Cocker, Iggy Pop, Robert Plant, REM, Manu Chao, M, Bryan Ferry…).

S’il était amateur de rock et de pop classique, fan de Pink Floyd, de Bruce Springsteen ou de Patti Smith, c’est aussi sous son impulsion que France Inter a accompagné l'émergence d'une nouvelle génération d'artistes français dont Vincent Delerm, Jeanne Cherhal ou Sanseverino. Comme l’écrit le Snep, « il est difficile de réduire en quelques lignes sa carrière, la liste des artistes qu’il a accompagnés et soutenus est impressionnante ».

Fin 2012, il avait quitté son poste à France Inter (où lui a succédé Didier Varrod) pour rejoindre la Direction des nouveaux médias et prendre la direction artistique et de la programmation de RF8, la future plateforme musicale de Radio France dont il ne verra pas la concrétisation. A l’occasion de son départ, plusieurs artistes – dont Abd El Malik, Keren Ann et Iggy Pop – avaient tenu à saluer « cet original gardien du temple de la chanson (et pas seulement française), donc d’un certain feu sacré mais surtout son inventif passeur ».

Membre du comité artistique du Prix Constantin depuis sa création, Bernard Chérèze avait été fait Chevalier des Arts et Lettres en 2006 et avait reçu en 2011, à l’occasion des 30 ans de la FM, un Prix spécial de la Sacem pour son engagement au service du rayonnement de la musique et son soutien aux talents émergents.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article