Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Bilan à l’export pour les artistes et productions made in France

30 Janvier 2010 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #International

Concerts, ventes d’albums, couverture médiatiques, buzz sur internet, synchros, nominations aux Grammy Awards… L’année 2009 a été à nouveau riche en succès à l’international pour la musique made in France. En termes de chiffres (relatifs à l’année 2008, compte-tenu du décalage dans la collecte des données 63,8 millions d’unités ont été vendues hors de nos frontières, dont 24,6 millions de supports physiques (-5%) et 39 millions en digital (+85%), principalement constituées de singles.
Le tout ayant généré un chiffre d’affaires à l’export de 131.3 millions d’euros (-12%) pour les producteurs phonographiques. Dans le même temps, les perceptions Sacem à l’export se sont élevées à 73 M€,
en hausse de 3 %.

 

Les Etats-Unis, eldorada de la musique française ?

L’Europe a concentré 48 % des ventes de musique à l’export et le continent américain 37 %, tandis
que l’Asie a compté pour 13%, l’Océanie 1,5 % et l’Afrique 0,5 %. Les Etats-Unis ont été le premier marché avec 25,7 % des ventes, devant le Benelux (11,8%), l’Allemagne (8,9%), le Royaume-Uni (8,3%) et le Japon (6,3%). En 2009, quelque 3 500 concerts d’artistes produits ou édités par une entreprise française membre du Bureau Export ont été répertoriés dans les 7 pays que couvre le réseau, dont 1 700 aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, territoires les plus concernés par les aides de l’organisme et où l’exposition médiatique française est en hausse sensible.

Sur un budget total de 2,5 M€ (financé à 59 % par les pouvoirs publics et à 40 % par les organismes professionnels), le Bureau Export a attribué 1,3 M€ d’aides directes (soutien financier aux tournées et aux actions de promotion et prospection à l’international) et 920 000 € d’aides indirectes (information, mise en relation, promotion auprès de professionnels internationaux). 320 dossiers ont été aidés l’an dernier, soit 230 artistes et plus de 900 dates de concerts. A noter la sensible augmentation des sociétés membres du BureauExport : elles étaient 258 en 2009, contre 170 en 2008. Parmi elles, 131 ont été aidées par les commissions, 127 ont participé à des rencontres professionnelles et/ou salons, 77 ont été vues en consulting.

 

Les artistes à l’honneur

Les histories les plus marquantes sont celles de David Guetta, Phoenix, Sliimy (dont 15 pays ont confirmé la sortie de l’album, moins d’un an après sa sortie en France chez Warner), Moriarty ou encore celles du pianiste virtuose et non-voyant japonais Nobuyuki Tsujii (signé chez Harmonia Mundi), de la violoniste Patricia Kopatchinskaja (en tournée dans toute l’Europe en 2009) et du compositeur Philippe Leroux (Editions Billaudot). On citera également Amadou & Mariam (Because Music), The Do (Get down), M83 (EMI), Birdy Nam Nam (Sony Music), Sébastien Tellier (Record Makers), Gojira (Listenable Records), Coralie Clément (Discograph), Lisa Ekdahl (Sony Music), Baptiste Trotignon (Naïve), Alpha Productions, les éditions Lemoine et le Quatuor Ebène en matière de classique, le festival Ooh La La (Los Angeles) et l’opération Oui Love, coordonnée par le BureauExport à Londres. Quant aux projets et tendances 2010, on citera notamment Charlotte Gainsbourg (Because), les Naïve New Beaters (Cinq 7), les Plasticines (Because), Hindi Zahra (EMI), Okou (Universal), Gotan Project (Ya Nasta !), Caravan Palace (Café de la Danse), Uffie (Ed Banger / Because), Curry & Coco (Peer Music), John & Jehn (Naïve) et Shaka Ponk (Tôt ou Tard).

 

 

Les meilleures ventes export 2009

Album Diamant (600 000 ventes)

David Guetta                 « One love »                                                 (Virgin / EMI)

Albums Triple platine (300 000 ventes)

Phoenix                        « Wolfgang Amadeus Phoenix »                     (Ghettoblaster)

Yael Naim                     « Yael Naim »                                               (Tôt ou Tard / Warner)

Albums Platine (100 000 ventes)

Francis Cabrel              « Des roses et des orties »                             (Columbia / Sony)

Charles Aznavour          « Duos »                                                       (Capitol / EMI)

Röyksopp                     « Junior »                                                      (Virgin / EMI)

Pink Martini                  « Sympathique »                                            (Naïve)

Albums Or (50 000 ventes)

Marianne Faithfull         « Easy come easy go »                                  (Naïve)

Benabar                       « Infréquentable »                                           (Jive Epic / Sony)

Nobuyuki Tsujii             « Gold Medalist thirteenth Van Cliburn… »       (Harmonia Mundi)

Ayo                             « Gravity at last »                                           (Polydor / Universal)

Anggun                        « Elevation »                                                  (Heben Music / Warner)

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article