Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

FOCUS > Les droits d’auteur en forme en 2010

30 Mai 2011 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Droits

La Sacem avait annoncé, lors d’une première estimation livrée au Midem, des perceptions de l’ordre de 803,5 millions d’euros pour 2010, soit une hausse de 5,4%, « la première depuis plusieurs années de stagnation ». Les chiffres sont désormais définitifs : les droits d’auteur perçus l’an dernier auront progressé en fait de 7,4 % à 819,6 millions, contre 762,3 en 2009. Mais cette évolution positive « est due principalement à des régularisations et non à un dynamisme intrinsèque du marché » précise la société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique.

Perceptions en M€                             2009                            2010                     Evolution

Droits généraux

260.9

266.3

+ 2.1 %

Droits phono-vidéo

  88.6

  97.5

+ 11.9 %

Copie privée

  55.0

  57.3

+ 3.9 %

Internet

    9.3

    6.6

- 29.2 %

Télévision

220.2

269.6

+ 22,5 %

Radio

  50.5

  47.5

- 6 %

Etranger

  77.7

  74.0

- 4.7 %

Total

762.3

819.6

+ 7,4 %

Reconstitution d’après chiffres Sacem.

On notera ainsi des évolutions contrastées selon les secteurs : 2,1 % de hausse pour les droits généraux, + 3.9 % pour la copie privée, + 11.9 % pour les droits phono-vidéo (grâce notamment aux perceptions en provenance de Warner et à « l’effet Beatles », indique la Sacem) et surtout 22 % de plus pour les perceptions en provenance des télévisions privées. Cette hausse, de près de 50 M€ est liée à la bonne tenue des recettes publicitaires (sur lesquelles sont assises les perceptions) et surtout à de très importantes régularisations de chaînes de la TNT et de contrats ADSL. L’étranger affiche un recul de 4.7 %, venant du fait que 2009 avait fait l’objet d’importantes régularisations.

On remarquera surtout la baisse de 29.2 % des perceptions Internet, qui s’explique par le report d’un règlement de plusieurs millions d’euros début 2011 dans le domaine de la musique à la demande. « Internet représente toujours moins de un pour cent de nos perceptions globales » rappelait lors du Midem, Bernard Miyet, président du directoire de la Sacem, en estimant « urgent  de mettre en place des dispositifs permettant une rémunération compensatoire des créateurs pour l’utilisation de leurs œuvres sur les réseaux. »

Un bon résultat donc mais « à relativiser car il ne reflète, hélas, pas une amélioration réelle du marché sur le moyen terme », note Bernard Miyet. Lequel souligne qu’au sein des droits généraux, en hausse, les perceptions au titre des concerts étaient en baisse, « ce qui montre la fragilité de ce secteur en l’absence de grandes tournées en 2010 ».

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article