Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

Battle médiatique entre ministre et ex-ministre de la Culture

20 Juillet 2013 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Points de vue

La politique culturelle menée par François Hollande « n’est pas convenable » selon Frédéric Mitterrand qui sort de son silence un an après le changement de gouvernement. Au micro de RTL et dans les colonnes du Figaro, l’ancien ministre de la Culture et de la Communication a critiqué début juillet le président  de la République « qui s’intéresse pas du tout à la culture » (« ce n’est pas dans son ADN ») et Aurélie Filippetti qui « fait montre d’une approche totalement dogmatique » en la matière. « Nous avons des technocrates au pouvoir. Les socialistes n’ont tout simplement pas de vision culturelle » a-t-il lancé. L’actuelle ministre de la Culture a vigoureusement réagi sur le site du Monde, jugeant ces propos « insupportables ». Pour Aurélie Filippetti, « venant de quelqu’un qui n’a pas un bilan flamboyant, ses critiques sont nulles et non avenues ». Et d’ajouter : « Il dit dans un entretien au Point qu’il regardait les trains passer lorsqu’il était au ministère ; moi, je les aiguille »…

On notera que la ministre a été violemment critiquée ces dernières semaines pour la valse des directeurs d’institutions culturelles, jugée brutale. Dans une tribune à Libération, le comédien Philippe Caubère y voit une déconstruction acharnée « des projets de son prédécesseur ». L’abandon du projet de Centre national de la musique « sur lequel il y avait un large consensus » ?  « Je ne comprends ni n’accepte ce geste » déclare Frédéric Mitterrand. Il commente aussi les restrictions budgétaires de la Rue de Valois (- 2,8%) : « Qu’on le veuille ou non, le ministre de la Culture n’est pas le ministre de la Sécurité sociale, mais celui des artistes. Alors oui, il y a une crise économique mondiale. Mais que pèse le budget de la Culture ? A peine 1% du budget de l’Etat. François Hollande voulait ré-enchanter la France, et il coupe dans les subventions ».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article