Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Aurélie Filippetti cherche à rassurer les professionnels

12 Septembre 2012 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Politiques culturelles

Désamorçage… Devant les vives réactions des professionnels à l’abandon du projet CNM qu’elle a annoncé le 10 septembre dans une interview au Monde, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti tente de rassurer la filière musicale dont elle dit « comprendre l’émoi ». Elle se défend d’un revirement. « Ma position n'a pas changé depuis le mois de juillet, au moment où j'ai reçu les professionnels » affirme la ministre à l’AFP. « Pour moi, la notion d'établissement public, la création d'un établissement public supplémentaire avec des coûts fixes supplémentaires, c'est ça qui est aujourd'hui contestable", explique-t-elle.

Elle assure que le gouvernement va « trouver les moyens de financer le secteur musical, « mais ça ne passe pas forcément par un énième établissement public ». Aurélie Filippetti souhaite « remettre les choses à plat », « définir d'abord la manière dont on peut avoir des ressources pérennes et sûres, puis voir ensuite comment attribuer ces financements ». Cette politique économique « va se définir à partir de cet automne avec les acteurs, avec l'association de préfiguration (du CNM), composée de tous les professionnels, que j'ai déjà réunie en juillet", a-t-elle ajouté.

« Les producteurs indépendants attendent désormais des assurances quant au calendrier et au financement d’un plan d’aides au secteur » fait savoir leur syndicat, l’UPFI, qui prend acte des « déclarations encourageantes » de la ministre. Il souligne le « besoin d’un soutien fort et urgent de la part des Pouvoirs Publics » et la nécessité de « mettre en œuvre rapidement de nouveaux mécanismes d’aides en faveur de l’ensemble des acteurs de la filière musicale, au premier rang desquels les producteurs de musique enregistrée ». L’UPFI souhaite que ces dispositions soient inscrites dans la Loi de Finances 2013 afin qu’elles soient mises en œuvre dès l’an prochain.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article