Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

Amazon lance son service de stockage en ligne et de streaming

11 Avril 2011 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Musique en ligne

Amazon vient de lancer son service « Cloud Drive », qui permet à l’internaute de stocker sa musique en ligne et de l’écouter en streaming à volonté sur son ordinateur, son smartphone ou sa tablette Android. Selon l’offre d’Amazon, qui n’est pour l’instant accessible qu’aux Etats-Unis, le client dispose d’un accès à un espace de stockage en ligne de 5 Go, sur lequel il peut entreposer tout type de fichiers (audios, vidéos, photos…). Cloud Drive classe les fichiers audio par genre ou par artiste, affiche leur durée, cherche automatiquement le visuel des albums sur Internet… Et l’écoute de la musique stockée se fait via l’Amazon Cloud Player. Tout cela étant proposé gratuitement, sauf si l’internaute souhaite augmenter sa capacité de stockage (20 dollars pour 20 Go, 50 dollars pour 50 Go, etc.). Amazon souhaite aussi capter de nouveaux clients à son service Amazon MP3. 15 Go supplémentaires sont offerts pendant un an si l’on achète un album sur son site de téléchargement. Et touts les MP3 achetés sur Amazon sont stockés gratuitement, sans entamer le quota d’espace. 

L’enseigne a pris tout le monde de vitesse. Apple, Google (dont le service concurrent doit être lancé dans les semaines à venir), Deezer (qui propose un système de stockage en premium pour 9,9 € par mois) et l’industrie musicale… Les majors sont furieuses d’avoir été prévenues au dernier moment, l’annonce d’Amazon intervenant avant même d’avoir négocié la moindre licence pour le streaming de musique. Le site n’aurait d’ailleurs pas l’intention d’en solliciter, estimant qu’il met juste un outil à disposition. « Nous n’avons pas besoin d’une licence pour stocker de la musique sur Cloud Drive. La fonction qui permet d’y sauvegarder des MP3 est identique à ce qu’un consommateur ferait s’il sauvegardait sa musique sur un disque dur externe ou sur iTunes » affirme un porte-parole d’Amazon

Les ayants droit ne l’entendent pas de la même oreille puisqu’au stockage s’ajoute un service d’écoute en streaming. Sony Music a déjà fait savoir qu’elle n’excluait pas une éventuelle poursuite en justice. Autre problématique, si les internautes ne peuvent piocher dans un gigantesque catalogue mais seulement stocker les titres qu’ils possèdent, Cloud Drive acceptant tous les fichiers, même ceux téléchargés en peer-to-peer.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article