Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

La pétition des 10 000 : des artistes abusés, selon Patrick Bloche

10 Avril 2009 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Points de vue


Lors de la séance du 9 avril à l’Assemblée nationale à l’issue de laquelle les députés ont rejeté le projet de loi Création et Internet, Patrick Bloche a interpellé la ministre de la Culture à propos de la pétition des 10 000 artistes et professionnels soutenant le texte. Selon le député socialiste, certains d’entre eux auraient été abusés sur l’objet de cette pétition. « Les artistes, madame la ministre, seront amers quand ils constateront que votre texte n’était qu’un leurre, tout comme sont déjà amers les artistes qui découvrent progressivement que leur nom figure dans la liste des signataires de la pétition « J’aime les artistes » sans qu’ils aient donné leur autorisation. Car il y a un pas entre demander aux auteurs de confirmer leur attachement au droit d’auteur et en déduire qu’ils soutiennent le dispositif que vous créez ! Ce pas, vous l’avez franchi, dans la précipitation, gourmande que vous étiez d’afficher 10 000 noms d’artistes, et vous l’avez fait sans état d’âme et avec toute la légèreté qui vous a caractérisée dans ce débat » a lancé le parlementaire. Nicola Sirkis, le leader d’Indochine, s’est déclaré surpris d’avoir trouvé son nom sur la pétition lancée par la Sacem et le Snep et largement utilisée par le ministère de la Culture. « Contrairement à ce qui est annoncé sur certains sites (jaimeslesartistes.fr) soutenant la loi Hadopi, Nicola Sirkis et Indochine ne soutiennent en rien cette loi et n’ont signé aucune pétition la défendant », peut-on lire sur le site Internet du groupe. Début mars, l’artiste DJ Cut Killer avait dénoncé l’utilisation de son image par le ministère pour promouvoir la loi.  

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article