Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Warner retire ses contenus de You Tube

12 Janvier 2009 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Musique en ligne


Warner Music et YouTube, en pleine discussion pour la reconduction d’un accord conclu en 2006 pour l’utilisation des contenus de la major américaine sur le site de partage de vidéos, n’ont pas réussi à s’entendre. Jugeant le montant des rémunérations proposées insuffisantes, Warner a coupé court aux discussions avant Noël et exigé que tous les clips de ses artistes ainsi que ceux des titres édités par sa filiale éditoriale Warner Chappell soient retirés de YouTube. « Nous travaillons activement à la recherche d’un accord. En attendant, nous ne pouvons tout simplement pas accepter des termes qui ne compensent pas convenablement les artistes, les auteurs, les labels et les éditeurs pour la valeur qu’ils apportent » a fait savoir la major qui a réalisé avec YouTube moins de 1% de ses 639 millions de dollars de chiffre d’affaires dans le numérique.


Les accords conclus entre le site et les maisons de disques prévoient un partage des revenus publicitaires générés par l’audience des clips mis en ligne gratuitement. Selon l’institut de mesure d’audience ComScore, YouTube a suscité 2,73 milliards de requêtes en novembre aux Etats-Unis, soit 25 % du total des requêtes sur les sites de Google. Un dirigeant d’Universal Music (dont 3 milliards de clips ont été visionnés sur la plateforme en 2007) a récemment confié dans un entretien sur Internet que le streaming de clips vidéo devrait générer 100 millions de dollars de revenus en 2008, dont « des dizaines de millions » provenant de YouTube. Mais ce serait les produits de licences négociées avant le rachat de YouTube par Google en 2006 qui ont généré ces revenus et non pas la publicité. D’autant plus que Google, qui vise la rentabilité dès cette année sur le site, veut renégocier à la baisse les commissions reversées. D’après le Financial Times, les quatre majors cherchent des alternatives. Elles envisageraient un partenariat avec Hulu.com, qui pourrait devenir un concurrent sérieux pour YouTube en 2009, voire de lancer en commun leur propre site de clips vidéo.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article