Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Arthur reprend et relance Ouï FM

12 Janvier 2009 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Entreprises


La radio parisienne était en vente depuis plus d’un an. Après feu vert donné par le CSA, l’animateur-producteur Arthur a racheté 100 % du capital de Ouï FM à Virgin Group (Richard Branson), via sa holding Arthur World Participations Group (AWPG). Créée en 1987, rachetée par Polygram en 1991 puis reprise par Richard Branson en 1997, la station emploie aujourd’hui une quarantaine de personnes, avec 210 000 auditeurs quotidiens sur l’Ile-de-France selon la dernière vague Médiamétrie. La transaction, validée par le CSA et dont le montant n’a pas été dévoilé (on parle de quelques millions d’euros), s’est faite « sur une base raisonnable » a précisé Arthur. « Ouï FM réalise un chiffre d’affaires d’environ 4 millions d’euros mais ne perd pas d’argent » indique-t-il, en assurant qu’elle restera « plus que jamais une station rock ».


Il entend la relancer sans toucher à ses fondamentaux. « Ouï FM a d’excellents animateurs mais c’est une belle endormie, avec des gens qui ont le moral dans les chaussettes. Je veux lui donner une bonne gifle pour la réveiller », explique Arthur qui a nommé deux anciens de Fun Radio à ses côtés et engagé de nouveaux animateurs pour seconder les anciens. Il se défend de toucher à la programmation musicale mais prévoit des nouveautés dès janvier (prises de parole, chroniques, voire feuilletons), une campagne publicitaire de relancement réalisée par l’agence Leg et un nouveau slogan « Ouî FM, plus libre, plus rock » pour partir à la conquête de nouveaux auditeurs. « Car bientôt, courant 2009, grâce au numérique, nous serons diffusés dans toute la France ».  Il table sur 500 000 auditeurs en vitesse de croisière. L’esprit rock selon Arthur ? « La musique, la déconne et le sexe. Trois ingrédients déjà présents sur l’antenne et qu’on va monter en mayonnaise ».

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article