Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Stéphane Courbit investit 3 millions d'euros dans MyMajorCompany

11 Janvier 2009 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Entreprises


Des négociations étaient déjà évoquées dans la presse en octobre dernier. C’est désormais officiel : Stéphane Courbit investit dans MyMajorCompany, le label participatif sur Internet créé en décembre 2007. Via sa structure d’investissements Financière Lov, l’ancien patron d’Endemol France va injecter plus de trois millions d’euros sur trois ans dans la start-up communautaire, en cinq tranches qui seront libérées en fonction des besoins de la société (une première tranche a été débloquée il y a quelques jours).

Stéphane Courbit détient désormais 49 % du capital de MyMajorCompany – que cette opération valorise à 10 millions d’euros, le reste étant détenu par ses cofondateurs : Sevan Barsikian, Anthony Marciano, Simon Istolainen et Michaël Goldman, le fils de Jean-Jacques Goldman) et le fonds HP Communications qui a investi 250 000 euros pour l’amorçage de la société.


Le concept développé par MyMajorCompany : faire supporter l’investissement sur un artiste par les internautes, qui deviennent coproducteurs* (sans droits sur le master – NDLR). Quoique devancé sur l’idée par Spidart.com, lancé en septembre 2007, le site s’est récemment illustré avec le succès de Grégoire, le premier artiste à atteindre les 70 000 euros récoltés auprès des internautes, seuil nécessaire pour déclencher la production de l’album, lequel est aujourd’hui disque de platine avec plus de 235 000 ventes.

Avec cette levée de fonds, MyMajorCompany veut réitérer le succès de Grégoire (onze autres artistes ont déjà atteint les 70 000 euros) dans l’Hexagone et, par ailleurs, exporter le concept en Europe, à commencer par le Royaume-Uni. « Aucun des sites concurrents présents sur le marché britannique n’est un véritable label, qui produit et finance des artistes. Et surtout aucun n’a connu un succès commercial comme nous l’avons fait avec Grégoire. Le défi est donc de dénicher le bon artiste » explique Simon Istolainen.


Stéphane Courbit – qui a déjà racheté depuis la rentrée les sociétés de production de Cauet (Be Aware) et de Nagui (Air Productions) et détient le site de jeux en ligne Betclic (via Mangas Capital Gaming, un autre fonds d’investissement –  ambitionne ainsi de créer des synergies avec ses autres actifs dans l’audiovisuel. Selon Les Echos, il aurait en projet une émission musicale basée sur la production d’un artiste par les internautes et/ou téléspectateurs.


(*) MyMajorCompany revendique une audience de 150 000 visiteurs uniques mensuels et totalise 30 000 producteurs inscrits, dont un quart ayant effectivement investi sur un artiste. Son modèle économique est basé sur le partage des revenus liés aux ventes d’albums ou de singles : 30 % sont reversés aux internautes qui ont misé sur l’artiste et 20 % à celui-ci, les 50 % restant à la société. A noter que celle-ci est conseillée par Alain Levy, ancien PDG mondial d’EMI. 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article