Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Marché du disque : - 14 % sur les neuf premiers mois de l’année

12 Décembre 2008 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Economie & marché


Près de 14 %, c’est la baisse du marché de gros de la musique enregistrée sur les trois premiers trimestres 2008 en France, par rapport à la même période de 2007. Le Snep a fait état, lors de sa conférence de presse trimestrielle, d’un chiffre d’affaires de 382 millions d’euros pour les 9 premiers mois de l’année, soit une perte de 61.9 millions. Cette baisse est relativisée par la forte progression du marché numérique (+ 52.6 %) tandis que le marché physique perd 19.6 %. Mais les 18.2 millions d’euros ainsi gagnés sont loin de compenser la chute des ventes de supports. Celles-ci accusent une baisse de près de 61 % par rapport 2002 où les 9 premiers mois affichaient un CA de 840 millions €. « A six années d’intervalle, le marché du disque aura donc été divisé par 2,5 », constate le Snep.

                                                    Ventes physiques     Ventes numériques       Total marché

9 premiers mois 2006

            526.4 M€

            32.0 M€

          558.4 M€

9 premiers mois 2007

            409.3 M€

            34.6 M€

          443.9 M€

9 premiers mois 2008

            329.2 M€

            52.8 M€

          382.0 M€

 

Les seules ventes de singles, dramatiquement affectées par le téléchargement illégal, ont régressé cette année de 44 % en valeur. Elles auront été divisées par… 12 en six ans, passant de 100 M€ sur les 9 premiers mois de 2002 à seulement 8 M€ en 2008. Les ventes d’albums, elles, se « contentent » d’une baisse de 17.6 % sur les trois premiers trimestres. Du côté des vidéomusiques, la décroissance amorcée depuis 3 ans se poursuit : -31.6 % en 2008, après un recul de 12.5 % en 2007 et de 28.6 % en 2006. Leur chiffre d’affaires est revenu à un niveau inférieur à celui de 2002.

Ventes physiques                    Cumul fin sept. 2007     Cumul fin sept. 2008                Evolution

Singles

            146.4 M€

             8.0 M€

          -44.1 %

Albums

            363.8 M€

         299.6 M€

          -17.6 %

Vidéo

             3 0.9 M€

           21.2 M€

          -31.6 %

 

En termes de répertoires, c’est le classique qui accuse la plus forte baisse après 3 années consécutives de hausse, avec un CA de 26 millions d’euros sur les neuf premiers mois de 2008 (- 31 %). Pour les variétés, le recul est de 18 % sur le répertoire international et de 18.5 % sur le répertoire francophone. En 6 ans, celui-ci a perdu 302 millions d’euros (- 61 %) tandis que les variétés internationales affichent une perte de 197 millions (- 64.5 %).

 

Le marché numérique accélère sa croissance. Après une progression de 32 % en 2006 et de 34.6 % l’an dernier, il affiche 52.6 % de mieux en valeur sur les neuf premiers mois 2008, avec un CA de 52.8 millions d’euros. A noter que la progression du marché téléchargement internet est essentiellement imputable aux albums, qui affichent une croissance (+42 %) deux fois supérieure à celle du téléchargement de titres (+19 %). Concernant la téléphonie mobile, la forte progression du chiffre d’affaires des titres musicaux (+58 %) compense largement la baisse des ventes de sonneries (-29 %).

                                                      Chiffre d’affaires         Evol. 2007/2008        % ventes numériques

Téléchargement internet

            17.8 M€

             +23 %

          33.7  %

Téléphonie mobile

            23.8 M€

             +27 %

          45.1  %

Streaming et abonnements

            11.1 M€

                 -

          21.0  %

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article