Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

La Caisse des congés spectacles ne veut pas disparaître

11 Juillet 2008 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Organismes


La Caisse des congés spectacles, dont la Cour des comptes a demandé la suppression à la suite de graves dysfonctionnements constatés (voir l’article http://www.reseauglconnection.com/article-17301043.html), ne veut pas disparaître. Parmi les trois options envisagées, elle défend la piste d’une profonde réforme de sa gouvernance plutôt qu’une disparition pure et simple ou son adossement à un organisme existant (type Audiens).  Réunie en assemblée générale le 8 juillet, l’organisme – qui gère les congés payés de 122 898 artistes et techniciens – a nommé un nouveau président, le producteur de documentaires et de longs métrages Yann Brolli, et voté de nouveaux statuts visant à rééquilibrer les pouvoirs et à améliorer le contrôle des pouvoirs publics.


Alors qu’auparavant le président avait tous les droits, c’est désormais le conseil d’administration qui prendra les décisions. Y seront représentés les syndicats CGT, CFDT, CFE-CGC, FO et CFTC, l’organisation patronale Fesac (spectacle vivant, audiovisuel et cinéma) à raison de deux membres, le ministère de la Culture et celui du Travail. « Depuis 2006, des mesures correctives ont permis d’améliorer le versement des prestations et un contrôle qualité a été mis en place » indique le nouveau président, qui assure que la Caisse des congés spectacles a redressé la barre. Un message qu’il tient à faire passer, alors qu’un audit mené conjointement par des inspecteurs généraux des affaires sociales et des affaires culturelles devrait être rendu à l’automne, avant l’arbitrage politique.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article