Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Les chaînes musicales de la TNT dans le collimateur de la filière

26 Juin 2008 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Audiovisuel


La filière musicale déplore l’attitude des chaînes musicales de la TNT qui, selon elles, ne respectent pas leurs engagements. « On ne peut accepter que des chaînes à dominante musicale et qui ont signé des conventions en ce sens concentrent leur programmation musicale après minuit et programment autre chose lors des heures d’écoute significatives. Comme le montre clairement une pige réalisée par Yacast » a résumé Pascal Nègre le 25 juin lors du déjeuner de presse annuel de la SCPP qu’il préside.


Alors que le CSA s’apprête à annoncer – le 1er juillet – sa décision sur le nouveau régime des heures de grande écoute applicable aux chaînes musicales présentes sur la TNT (W9 et Virgin 17), l’Upfi, le Snep et la Sacem montent au créneau dans un communiqué de presse commun. Ils rappellent que le Conseil d’Etat avait procédé à l’annulation d’une partie de la Convention de ces deux chaînes, considérant que la définition très large des heures de grande écoute (entre 7h et 24h) portait atteinte au principe de l’égalité de traitement entre les différentes chaînes de télévision. Cette amplitude tout à fait inhabituelle avait permis à W9 et Virgin 17 d’évoluer vers un format semi généraliste (il leur suffisait de diffuser aux heures de faible écoute leurs quotas de programmes musicaux pour être libre de diffuser ensuite des programmes divers : fictions, divertissements, animations, films, séries américaines, etc.).

« Ce dévoiement de leur cahier des charges est fortement préjudiciable à l’exposition des artistes et des productions musicales d’expression française dont a tant besoin l’industrie musicale. Ces pratiques sont d’autant plus répréhensibles qu’elles interviennent dans le contexte d’une révision à la baisse des obligations de M6 en matière musicale, qui a été accepté par le CSA l’an dernier » ajoutent les signataires, pour y voient un effet négatif sur l’équilibre audiovisuel et le marché de la musique.


A travers l’ensemble de leurs syndicats et sociétés civiles, les auteurs, compositeurs, éditeurs et producteurs de musique attendent du CSA qu’il mette un terme au régime exceptionnel dont bénéficiaient W9 et Virgin 17 concernant les heures de grande écoute. Ils considèrent également qu’il est fondamental que ces opérateurs respectent leurs engagements en matière de programmation musicale, tant à l’intérieur qu’en dehors des heures de grande écoute, dans des conditions strictement équivalentes. Sur ce dernier point, ils s’adresseront au Gouvernement et au Parlement pour que des dispositions législatives appropriées soient adoptées afin de mettre un terme à ce genre de dérive en matière de programmation, sans écarter la possibilité d’un recours en Conseil d’Etat.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article