Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

SVM lance une pétition contre le projet de loi Hadopi

23 Mai 2008 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Points de vue


Dans le concert des oppositions au projet de loi contre le piratage, la presse fait aussi entendre sa voix. Comme le magazine high-tech SVM dont la rédaction, qui s’inquiète des dérives répressives, lance un appel à pétition. « La guerre des droits, qui oppose producteurs et créateurs d’œuvres au public qui les fait vivre, a certes assez duré. Mais nombreux sont ceux qui pensent que la loi en projet censée y mettre fin se trompe d’époque. Nous en sommes, et appelons à la mobilisation pour inverser le sort de la bataille » écrit la rédaction de SVM (groupe Volnay) dans son numéro de juin, en kiosque depuis le 22 mai.  


Dans un grand dossier, SVM évoque les points clés du projet de loi et pointe « certaines mesures très contestables » : coupure de l'accès à Internet dans les foyers, création d'un fichier des internautes sanctionnés, stockage des données de connexion pendant un an, surveillance assurée par des entreprises privées...  « Il existe d'autres voies pour combattre le téléchargement illégal. Nous faisons plusieurs propositions dans notre dossier. Et nous espérons que le gouvernement étudiera toutes les solutions alternatives aux mesures purement répressives envisagées dans le projet dit Hadopi » déclare la rédaction, qui ne propose aucune solution concrète mais appelle à une « nouvelle réflexion, qui prendra cette fois en compte la voix des artistes et consommateurs, premiers concernés ».


La pétition sera remise en juin aux ministères concernés (Culture, Industrie, Economie numérique, Premier ministre) ainsi qu'à l'Assemblée nationale, annonce SVM. Elle aurait déjà recueilli plus de 5 000 signatures, dont celles d’une cinquantaine de personnalités : des députés européens et français (surtout de gauche), comme Daniel Cohn-Bendit et Alain Lipietz (Verts), Patrick Bloche et Guy Bono (PS) mais aussi Nicolas Dupont-Aignan (UMP), quelques artistes (dont Didier Super), associations (Aful, April...), experts, chefs d'entreprises, journalistes...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article