Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Management : Yannick Noah devant les tribunaux

5 Mars 2008 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Juridique

 

Yannick Noah a comparu le 3 mars devant le tribunal de grande instance de Paris, à la suite d’une plainte déposée par Jean-Pierre Weiller (ex-patron d’Island France), qui fut son manager de 1999 à 2001. Celui-ci reproche à l’artiste d’avoir violé un accord prévoyant qu’il perçoive 20 % de ses revenus d’interprète de l’époque (ventes de disques et concerts). Deux premiers versements seront d’ailleurs effectués. Revenant sur le devant de la scène, après un passage à vide, avec un album éponyme, Yannick Noah avait brutalement décidé de se passer des services de Jean-Pierre Weiller, officiellement pour divergences professionnelles. L’avocat de celui-ci estime que l’album (vendu à 1,7 million d’exemplaires) et la tournée ont rapporté 2,25 millions d’euros à l’artiste, sur lesquels son client – qui se bat depuis cinq ans pour obtenir réparation – est en droit de réclamer un cinquième, soit 450 000 euros. Seul problème, il n’y a jamais eu de contrat signé entre les deux parties. « Les gens avec qui je travaille n’ont pas de contrat écrit », a admis l’ancien tennisman en 2006 devant un expert. Et bien que le plaignant soit cité comme manager sur plusieurs documents et sur les pochettes de disques, Yannick Noah refuse de lui reconnaître ce titre. Robert Goldman, producteur de Noah, s’est rangé du côté de l’artiste et qualifie le rôle de Jean-Pierre Weiller, de simple « courroie de transmission sans pouvoir décisionnaire ». Tout comme Thierry Suc, organisateur des tournées, qui le réduit à « secrétaire d’artiste ». La 3e chambre civile du TGI a mis sa décision en délibéré au 15 avril.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article