Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Le programme des 8èmes Rencontres européennes des artistes

26 Novembre 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Débats & Colloques


C’est les 29 et 30 novembre que se déroulent à Cabourg les Rencontres européennes des artistes, organisées par l’Adami. Placée sous le thème, « Internet : un monde incertain, les artistes-interprètes relèvent le défi », cette huitième édition proposera trois ateliers.
 
Le destin d’une œuvre à l’ère numérique
 
Le premier, jeudi 29 à 14h45, sera consacré au destin d’une œuvre à l’ère numérique. « Aujourd’hui, la révolution numérique a modifié ce rapport passif à l’œuvre : celle-ci est diffusée par une multitude de canaux et le public est à même de s’en emparer, de la modifier, de la recomposer et de la rediffuser à sa guise, à l’identique ou transformée. Si l’œuvre elle-même subit de plein fouet ce nouveau parcours, le droit moral est souvent bafoué et l’exploitation financière remise en cause » explique l’Adami qui s’appuiera sur une étude réalisée par Aymeric Pichevin, journaliste et consultant nouveaux médias. Les intervenants : Peter Jenner (secrétaire général de l’International Music Managers Forum, ex-manager de Pink Floyd), Dominic McGonigal (directeur des relations avec le gouvernement, PPL, Royaume-Uni), Marc Le Glatin (comédien, metteur en scène, directeur du Théâtre de Chelles), Alain de la Rochère (Cabinet Bitoun, avocat de Jean-Yves Lafesse),  Martin Rogard (directeur des contenus, Dailymotion) et deux représentants de la Commission européenne, Christophe Forax (cabinet de Vivianne Reding, responsable de la société de l'information et des médias) et Tilman Lueder (direction générale du marché intérieur et des services, Unité droits d'auteur et économie basée sur la connaissance).
 
L’actualité de la copie privée
 
Le deuxième atelier, vendredi 30 à 9h30, sera consacré à l’actualité de la copie privée. La diffusion numérique (autorisée ou non autorisée) des œuvres musicales et audiovisuelles remet en question le statut et le mode opératoire de la copie privée. Au même moment, la Commission européenne la conteste et le Royaume-Uni envisage d’abandonner le traditionnel « fair use » (usage raisonnable) non rémunéré au profit de l’exception pour copie privée. Il s’agit donc de dresser un état des lieux de la copie privée, en France, mais surtout en Europe, et en particulier de s’interroger sur la pertinence de ses limites actuelles dans le contexte nouveau créé par la numérisation et les réseaux. Cet atelier aura pour expert Pascal Kamina, universitaire et avocat spécialisé dans le domaine de la propriété intellectuelle.
 
L’action culturelle et sociale des SPRD en Europe
 
Alors que la Commission européenne a tendance à regarder les SPRD comme des simples prestataires de service, le troisième atelier – vendredi 30 à 14h30 – sera consacré à leur action artistique et sociale des SPRD en Europe. Un modèle pour les stratégies culturelles ? Une analyse comparée de leurs différents dispositifs d’aide sera présentée, qui mettra aussi en évidence leur interaction avec les politiques culturelles des pays membres de la Communauté européenne. Anne-Marie Autissier, universitaire et présidente de Culture Europe, sera l’expert et le modérateur de cet atelier, au cours duquel interviendront Jose Carlos Erdozain (directeur de la fondation AISGE, Espagne), Frédéric Martel (écrivain-journaliste), Philippe Ogouz (comédien, président du Conseil d’administration de l’Adami), Tuomas Talonpoika (directeur « legal affairs, digital media », Gramex, Finlande) et Wisso Wissing (directeur de la Norma, Pays-Bas).

Les études servant d’appui à ces ateliers sont téléchargeables sur le site de l’Adami, aux adresses suivantes : http://www.adami.fr/portail/upload/gestion_fichier/Evenements/REA/2007/Etude_Destin_oeuvre_numerique_nov2007.pdf

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article