Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Réactions à l’accord Olivennes (suite)

26 Novembre 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Points de vue


Si la signature de l’accord Olivennes a été majoritairement saluée par la filière musicale, les réactions sont toutes autres du côté des internautes.
 
L’April juge les propositions irréalistes et considère qu’elles portent atteinte aux libertés individuelles. « C’est comme ça que Denis Olivennes compte souhaiter un joyeux Noël aux consommateurs ? » peut-on lire sur le site de l’association qui n’épargne pas le Président de la République à propos de cet accord : « Nicolas Sarkozy confirme à travers son discours son incompétence, et celle de son entourage, sur des sujets aux enjeux sociétaux et économiques fondamentaux. Il parle de comportements moyenâgeux, de vol, mais c'est son discours qui est d'une autre ère et montre qu'il n'a pas compris les différences fondamentales entre biens matériels et créations immatérielles. ». L’April indique qui sera « évidemment présente auprès de tous les acteurs (parlementaires, internautes…) pour suivre ce qui s’annonce comme une Dadvsi en pire ».
 
La Ligue Odebi estime « difficilement acceptables » les mesures décidées. « Une fois de plus, le ministère de la Culture a réussi à faire passer les intérêts économiques des industries culturelles au-dessus des droits des internautes » commente son délégué Jean-Guy Vincent. La ligue dénonce la constitution d'un fichier national des désabonnés (« création d'un véritable casier judiciaire numérique »), le principe de désabonnements des internautes réfractaires (« qui revient à une privation de droits civiques numériques, soit une sanction totalement disproportionnée, et ce d'autant plus qu'elle ne serait pas demandée par un juge) et la perspective de technologies de filtrage : « La France vient d'envoyer un signal clair aux dictatures qui s'adonnent à la censure de l'internet, autant dire un blanc seing : pourquoi ces pays-là se gêneraient-ils pour filtrer si même le pays des droits de l'homme le fait ? ». Dans un communiqué en date du 21 novembre, la ligue Odebi avait mis en garde Chantal Albanel et Denis Olivennes : « Si le gouvernement se risquait à proposer au Parlement les textes législatifs et à prendre les mesures réglementaires, permettant de mettre en œuvre un mécanisme d’avertissement et de sanction, c’est-à-dire de mettre en chantier une “DADVSI 2″, il est évident qu’une nouvelle mobilisation aurait lieu, et surtout que les ventes des industries culturelles chuteraient, contrairement à l’objectif fixé à la mission Olivennes. La Ligue appelle les internautes à la plus grande vigilance et, le cas échéant, à se mobiliser contre la surveillance, le filtrage, le fichage, la répression de masse et la privatisation de la justice : « Les résultats de la mission Olivennes devront être pris en compte par les internautes lors de leurs achats de fin d’année…
 
Enfin, le Parti Pirate Français – réactivé par les conclusions de la mission Olivennes – « considère les mesures prises par la coalition Sarkozy-UMP-Fnac-majors comme une déclaration de guerre ». Le PPF appelle les internautes à combattre le filtrage, le fichage et la répression aveugles par tous les moyens, y compris économiques, et en particulier lors des achats de fêtes de fin d'année. « Olivennes s'est positionné comme un ennemi des libertés des internautes : ils ne l'oublieront jamais. Si Sarkozy croit pouvoir contrôler le web comme il contrôle les médias, il se trompe: en venant nous agresser sur notre terrain, il déclenche une guerre de tranchées dont il n'est pas prêt de se sortir. A bon entendeur... » écrit le PPF.
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article