Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

La filière opposée à une baisse des obligations de M6

22 Novembre 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Audiovisuel

Réagissant aux négociations entamées par M6 pour revoir à la baisse ses obligations de diffusion musicale, l’Union nationale des auteurs et compositeurs (Unac), le Syndicat national des auteurs et compositeurs (Snac) et la Chambre syndicale de l’édition musicale (CSDEM), ont envoyé un courrier à Michel Boyon, président du CSA, pour le sensibiliser aux dangers que le changement de politique éditoriale de la chaîne ferait courir à la filière musicale. M6 a diffusé plus de 2600 heures de musiques en 2005, coproduit et diffusé 150 clips d’artistes francophones dont 30 de nouveaux talents pour un investissement annuel de plus de 21 millions d’euros. La chaîne souhaite faire passer de 30 à 20 % la part de diffusion musicale sur son antenne, estimant que ces obligations pèsent lourdement sur son développement. 

« M6 diffuse ainsi les trois quart de la musique, le quart restant étant partagé par France 2, France 3, TF1 et Canal Plus. Pour nous, M6 est irremplaçable » explique Jean-Marie Moreau, président du Snac. « Si nous notons avec satisfaction l’arrivée des nouvelles chaînes de la TNT, l’effort musical de ces dernières ne pourra pas nous toucher réellement avant le déploiement complet à l’horizon 2011. C’est pourquoi, nous demandons au CSA de ne pas accorder cette demande de M6 lors de la renégociation de leur convention ». Les syndicats d’auteurs et d’éditeurs rappellent que la chaîne avait obtenu son autorisation d’émettre « sous condition d’une large diffusion de la musique ».

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article