Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Hommage à Mamadou Konté le 24 novembre à la Cigale

15 Novembre 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Initiatives

Makossa, afro-beat, bikutsi, musique mandingue, rap, ragga, reggae, jazz, soul, r’n’b... Un grand voyage musical arc-en-ciel s’annonce à La Cigale. Le festival Africa Fête investit la salle parisienne le 24 novembre pour rendre hommage à son fondateur, Mamadou Konté, décédé à Dakar le 20 juin dernier à l’âge de 62 ans. Géant débonnaire et filiforme aux allures de Thelonious Monk, le feutre éternellement vissé sur le crâne, il était depuis la fin des années 70 l'ambassadeur mondial des musiques africaines. Elévé au rang de Chevalier des Arts et Lettres en 1992, puis à celui d’officier en 2002, Mamadou Konté s’était vu décerner en août le prix « In memoriam » Coup de cœur Musiques du monde 2007 de l’Académie Charles Cros. 

Manu Dibango, Omar Pene, Kasse Mady, Passi, Dobet Gnahore, Toure Kunda, Neg Marrons, Positive Black Soul - Awadi - Duggy Tee, Wasis Diop, Sally Nyolo, Peeda, Wally Badarou, Mikidache, Zedess, Black Jack, Brice Wouassy, Diblo Dibala, Ghetto Blaster, Nzongo Soul – Sofiane, Pablo Master, Queen Eteme, Somi, Vicelow, Xuman ont répondu présents pour cet hommage. Ils seront accompagnés par l’orchestre Africa Fête Big Band sous la direction de Cheick Tidiane Seck.  Au répertoire, de nombreux titres choisis par les artistes, pour témoigner des rencontres musicales qui ont fondé les luttes et le parcours de Mamadou Konté, parmi lesquelles le panafricanisme, la diversité culturelle, l’humanisme, le développement économique de l’Afrique et le respect. 

Les recettes de la soirée seront dédiées à la création d’un Prix Mamadou Konte, qui sera décerné en 2008 à un nouveau talent des musiques africaines. Les candidatures seront ouvertes en avril prochain. Le lauréat bénéficiera d’une bourse et de la mise en place d’une stratégie de développement par le spectacle vivant, relayé par le réseau Africa Fête et le Bureau Export des Musiques Africaines.
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article